Bourse > Mpi > Mpi : Bénéfices en forte hausse, objectifs confirmés
MPIMPI MPI - FR0011120914MPI - FR0011120914
1.910 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
1.780 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 220 M€Capi. :

Mpi : Bénéfices en forte hausse, objectifs confirmés

tradingsat

(CercleFinance.com) - Maurel & Prom Nigeria a dégagé au 1er semestre 2012 un résultat net des sociétés intégrées de 13,1 millions d'euros (0,11 euro par action), soit près de six fois plus que les 2,2 millions d'euros (0,02 euro par action) engrangés un an plus tôt. La compagnie pétrolière junior centrée sur le Nigeria a réaffirmé à l'occasion son objectif d'atteindre une production à 100% de l'ordre de 50.000 barils/jour en fin d'année.

Sur la période, le groupe avait déjà fait été d'un chiffre d'affaires en hausse de 35% à 97,2 millions d'euros (contre 96,8 millions d'euros, selon le communiqué publié le 9 août). Sur la période, la production de pétrole moyenne de la junior française présente exclusivement au Nigeria a augmenté de 20% à 29.278 barils/jour, et ce malgré 12 jours d'interruption en avril pour cause de maintenance.

Du côté du compte d'exploitation, l'excédent brut d'exploitation (EBE, soit EBITDA en anglais) n'a progressé que de 47 à 51 millions d'euros, soit une marge en baisse de 66 à 52%. Le résultat opérationnel reste stable à 37 millions, soit une marge tombant de 51 à 38%. En cause : essentiellement 'un programme soutenu de travaux de reprises et de redémarrages de puits (workovers) réalisé sur le premier semestre 2012', indique le groupe.

Du côté du cash, la trésorerie consolidée du groupe atteint 246 millions d'euros à fin juin, soit un peu plus que sa capitalisation actuelle en Bourse de Paris.

En guise de perspectives, Maurel & Prom Nigeria indique que sa production s'est redressée après les interventions réalisées par Seplat, l'opérateur des puits, durant le 1er semestre. Elle était de 39.000 barils/jour en sortie de puits, et même d'environ 41.000 barils/jour en juillet dernier.

Dans ces conditions, le groupe “confirme son objectif d'atteindre une production en sortie de puits de l'ordre de 50.000 barils/jour (sur une base 100 %) d'ici à la fin de l'année 2012”, hors gaz. Notons que cette confirmation ne figurait pas sur le communiqué faisant état des ventes semestrielles publié le 9 août dernier.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...