Bourse > Mnd > Mnd : 'dans une logique de retour à l'actionnaire'
MNDMND MND - FR0011584549MND - FR0011584549
1.670 € +0.60 % Temps réel Euronext Paris
1.660 €Ouverture : +0.60 %Perf Ouverture : 1.680 €+ Haut : 1.660 €+ Bas :
1.660 €Clôture veille : 3 552Volume : +0.03 %Capi échangé : 20 M€Capi. :

Mnd : 'dans une logique de retour à l'actionnaire'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Roland Didier, directeur général de MND (Montagne & Neige Développement), répond aux questions de Cercle Finance, suite au lancement de l'introduction en Bourse de la société en vue de l'admission aux négociations de ses actions sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris, compartiment C.

Cercle Finance : En préambule, parlez-nous de l'activité du groupe.

Roland Didier : MND, dont le siège social se trouve près de Chambéry, est un acteur global dédié au développement, à l'aménagement et à la sécurisation des domaines skiables, sites de loisirs, voies d'accès et autres infrastructures en montagne, un marché estimé à près de deux milliards d'euros.

Nous sommes présents dans 49 pays à travers huit filiales de distribution et 50 agents ou distributeurs dans le monde. Nous disposons de quatre sites industriels en Europe (deux en France, un en Allemagne et un en Suède).

Notre groupe est devenu en près de 10 ans un acteur de taille internationale avec 264 collaborateurs et revendique quelques 3.000 clients.

Il réalise 65% de son chiffre d'affaires à l'export avec des zones en très fort développement (Chine, Russie avec les JO de Sochi 2014, Turquie, Inde...) qui ont une approche été/hiver en totale adéquation avec notre offre globale constituée de quatre pôles complémentaires.

CF : Pourriez-vous revenir plus en détail sur votre division mobilité urbaine?

RD : MND dispose d'un nouveau relais de croissance avec une solution de transport collectif urbain à câbles, économique et écologique, grâce à notre savoir-faire acquis dans les remontées mécaniques en montagne et à une licence exclusive mondiale protégeant sa technologie.

Le système développé par le bureau d'études Creissels Technologies vient corriger les défauts de ceux existants. Ainsi, les véhicules MND circulent sur les rails, et non en-dessous, sur des installations basses, permettant une facilité d'intégration dans les infrastructures urbaines existantes, et une très courte durée des travaux.

La phase pré-industrielle terminée, MND cherche à présent un site de positionnement de son système pilote, protégé par 23 brevets. Il devrait probablement voir le jour dans un aéroport français l'an prochain. La phase de commercialisation, suivie des premières installations, débutera vraisemblablement en 2015.

Le développement de cette solution offre un potentiel de croissance très important pour la société. Le marché mondial est estimé à 2,5 milliards d'euros.

Bon nombre de villes, pour faire face aux grands défis de l'urbanisation galopante, mènent des réflexions sur ce type de mobilité urbaine douce et alternative par transport à câbles, poussées notamment par le Grenelle de l'environnement.

Ces collectivités accordent une attention toute particulière au critère du prix. La technologie proposée par MND leur apporte une réponse peu coûteuse, en comparaison à d'autres types de transport. Elle est ainsi trois fois moins chère que le tramway ou encore cinq fois moins chère que le bus.

CF : Quels sont les objectifs financiers de MND à moyen terme?

RD : Au cours de l'exercice 2012/2013 (clos le 31 mars 2013), MND a réalisé un chiffre d'affaires pro forma de 41 millions d'euros, dont 65% à l'international, avec une rentabilité opérationnelle de 1,5 million d'euros.

La société affiche un périmètre actuel de 58 millions d'euros de chiffre d'affaires pro forma (incluant la société Snownet).

Elle a pour objectif de réaliser un chiffre d'affaires de plus de 75 millions d'euros au 31 mars 2014 et de 150 millions d'euros à l'horizon du 31 mars 2016 (dont 20 millions d'euros dans la mobilité urbaine), soit une croissance organique d'environ 30% par an.

Cette accélération de la croissance s'accompagnera d'une hausse de la rentabilité avec l'ambition d'atteindre un taux de marge opérationnelle de plus de 10% au 31 mars 2016, correspondant à un niveau historiquement constaté au 31 mars 2012.

CF : Pourquoi avez-vous choisi d'introduire la société en Bourse?

RD : Cette opération vise à accompagner la croissance des activités historiques de MND, en France et à l'international, financer les projets de R&D en mobilité urbaine, mais aussi apporter de la visibilité et accroître la renommée du groupe.

Les fonds nous permettront prioritairement de lever la condition suspensive afin de concrétiser définitivement l'acquisition de l'ensemble Snownet qui viendra renforcer notre position de numéro 2 mondial dans l'activité Enneigement.

Par ailleurs, nous sommes dans une logique de retour à l'actionnaire, puisque nous prévoyons de verser 20% du résultat net sur l'exercice clos en mars 2015, puis de tenir un rythme de 30% lors des exercices suivants.

Pour rappel, la structure de l'offre correspond à une offre au public réalisée sous la forme d'une offre à prix ouvert (OPO), principalement destinée aux personnes physiques et un placement global, aux investisseurs institutionnels en France et hors de France. La période de souscription court jusqu'au 16 octobre prochain.

Le montant de l'opération atteint 16 millions d'euros, sur la base d'un prix égal au point médian de la fourchette indicative de prix de l'offre, soit 6,08 euros, pouvant être porté à environ 18,4 millions d'euros net en cas d'exercice intégral de la clause d'extension et environ 21,2 millions d'euros net en cas d'exercice intégral de la clause d'extension et de l'option de surallocation.

Le début des négociations sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris est prévu pour le 23 octobre 2013.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...