Bourse > Microsoft > Microsoft : Microsoft bat le consensus au troisième trimestre
MICROSOFTMICROSOFT MSFT - US5949181045MSFT - US5949181045
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Microsoft : Microsoft bat le consensus au troisième trimestre

tradingsat

(Reuters) - Microsoft a fait état jeudi d'un bénéfice supérieur au consensus, les ventes de PC s'étant révélées meilleures que prévu, et son action gagnait 2,5% dollars après la clôture de Wall Street.

Le leader mondial des logiciels a publié un bénéfice de 5,11 milliards de dollars au troisième trimestre, soit 60 cents par action, contre 5,23 milliards (61 cents) un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 57 cents.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6% à 17,41 milliards de dollars, porté par la forte demande de logiciels pour serveurs et du succès de la suite bureautique Office. Les analystes anticipaient un C.A. de 17,18 milliards de dollars.

Selon le cabinet spécialisé Gartner, les ventes mondiales d'ordinateurs personnels ont augmenté de 1,9% durant le trimestre. C'est meilleur que prévu compte tenu d'une pénurie de disques durs due aux inondations en Thaïlande et de la forte concurrence de la tablette iPad d'Apple.

Toutefois, ce chiffre ne masque pas la faiblesse du très important marché grand public aux Etats-Unis.

Néanmoins, il a permis à Microsoft, qui fournit l'OS de 90% des PC, d'enregistrer une hausse de 4% des ventes de Windows, ce dernier restant son produit phare.

"La performance de Windows a été une bonne surprise (...) puisqu'on attendait une baisse de 4%", a réagi John Olson, analyste d'Edward Jones.

"Nous avons également eu une solide performance des serveurs et du segment professionnel. Les 'Big Three', si vous voulez, en termes de moteurs du C.A., ont tous fait un peu mieux que prévu et Windows beaucoup mieux que prévu".

En revanche, la division loisirs et matériels, habituellement rentable, a subi une perte trimestrielle en raison de la baisse des ventes de la Xbox, une console qui commence à sentir son âge, et d'une hausse des coûts de recherche et de commercialisation de la version de Windows pour smartphone.

L'action Microsoft a gagné 20% depuis le début de l'année contre un gain de 16% pour le Nasdaq et de 10% pour le Standard & Poor's 500.

Bill Rigby, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...