Bourse > Michelin > Michelin : Michelin vend sa participation dans le coréen hankook
MICHELINMICHELIN ML - FR0000121261ML - FR0000121261
104.850 € +0.05 % Temps réel Euronext Paris
105.200 €Ouverture : -0.33 %Perf Ouverture : 106.300 €+ Haut : 104.650 €+ Bas :
104.800 €Clôture veille : 816 992Volume : +0.45 %Capi échangé : 19 193 M€Capi. :

Michelin : Michelin vend sa participation dans le coréen hankook

Michelin vend sa participation dans le coréen hankookMichelin vend sa participation dans le coréen hankook

PARIS (Reuters) - Michelin a annoncé avoir bouclé la vente de sa participation dans le fabricant sud-coréen de pneumatiques Hankook Tire pour un montant total estimé à 405 millions d'euros.

A la Bourse de Séoul, l'action Hankook a chuté de 8% après l'annonce du placement par Michelin de 15,2 millions de titres auprès d'investisseurs institutionnels, soit 9,98% du capital. Le titre avait atteint le 4 novembre un cours record.

Michelin a placé ses parts au prix de 26,64 euros ou 41.000 wons par action, soit une décote de 12% par rapport au cours de clôture de mardi. Une source au fait de la transaction avait indiqué auparavant à Reuters que le prix de l'offre s'inscrivait dans une fourchette de 43.000 à 45.000 wons.

"En améliorant sa liquidité, le produit de la vente des titres permettra au groupe d'accélérer sa stratégie industrielle sur les marchés à forte croissance, en particulier en optimisant et renforçant les usines dédiées aux segments d'entrée et moyenne gammes (...) des marchés tourisme, camionnette et poids lourd", a indiqué Michelin dans un communiqué.

"A l'issue de l'opération, la Compagnie Financière Michelin ne détient plus de titres de la société Hankook Tire.

Le partenariat entre les deux groupes remontait à 2003. Trois ans plus tard, Michelin avait pris dans Hankook une participation de 6,24%, portée par la suite à 9,98%.

Le pneumaticien français était ainsi devenu le deuxième actionnaire du groupe, derrière son président et fondateur Cho Yang-rai, qui détient 15,99%.

"La coopération n'était pas efficace", commente Lee Sang-hyun, analyste chez NH Investment & Securities. "Leur partenariat n'était pas visible dans les canaux de distribution. Donc même si (Hankook) perd Michelin, l'impact sur lui ne sera pas fondamental."

Selon Finance Asia, basé à Hong-Kong, un peu plus de 50 investisseurs ont pris part au placement. Michelin a précisé dans son communiqué que l'opération avait été dirigée par Citigroup, agissant en tant que seul teneur de livre.

Gilles Guillaume, avec Ju-min Park, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...