Bourse > Michelin > Michelin : Les Bourses européennes stables en début de séance
MICHELINMICHELIN ML - FR0000121261ML - FR0000121261
104.650 € +2.85 % Temps réel Euronext Paris
102.400 €Ouverture : +2.20 %Perf Ouverture : 104.950 €+ Haut : 102.400 €+ Bas :
101.750 €Clôture veille : 400 460Volume : +0.22 %Capi échangé : 19 157 M€Capi. :

Michelin : Les Bourses européennes stables en début de séance

Les Bourses européennes stables en début de séanceLes Bourses européennes stables en début de séance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont stables vendredi, le marché poursuivant une phase de consolidation après le plus haut de deux ans inscrit jeudi en séance.

À Paris, le CAC 40 progressait de 0,02% 3.703,77 points vers 10h. À Francfort, le Dax avançait de 0,04% et le FTSE à Londres de 0,05%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 reculait pour sa part de 0,03%.

L'indice européen des valeurs technologiques est le seul qui enregistre une franche hausse (+1,30%), tiré par notamment Nokia, qui progresse de près de 4% grâce à l'annonce hier des fortes ventes de son modèle Lumia.

Le compartiment bénéficie également du fait qu'Infosys, numéro deux indien des services informatiques, a relevé ses prévisions pour l'exercice 2012-2013 à la suite d'un troisième trimestre fiscal supérieur aux attentes.

L'indice des matières premières connait la plus forte baisse (-1,15%).

De manière sous-jacente, la cote reste soutenue par l'impression des investisseurs d'une amélioration de l'économie mondiale après les indicateurs encourageants publiés dernièrement par la Chine, qu'il s'agisse du commerce extérieur ou de l'inflation.

Sur le marché des changes, le yen poursuit sa chute face au dollar, contre lequel il a touché un creux de deux ans et demi, après que le Premier ministre, Shinzo Abe, a appelé la Banque du Japon à faire de l'emploi l'un des axes prioritaires de son mandat.

L'euro reste proche de son plus de huit mois et demi face au dollar, atteint jeudi après que la Banque centrale européenne (BCE) a laissé ses taux inchangés et suggéré qu'il n'y aurait pas d'assouplissement à brève échéance.

Les cours du baril de pétrole poursuivent leur baisse, les intervenants sur le marché pétrolier estimant que le pic de sept mois atteint par l'inflation en Chine limite les marges de manoeuvre de la banque centrale pour stimuler l'activité du deuxième consommateur mondial de brut.

Sur le marché obligataire, le prix des Bunds allemands est tombé à un plus bas de cinq semaines après les déclarations de la BCE, qui s'est également montrée un peu plus optimiste au sujet des perspectives économiques de la zone euro.

Sur la Bourse de Paris, dans le sillage d'Infosys, Capgemini enregistre la plus forte hausse du CAC 40 (+3,43%).

De son côté, Michelin accuse la plus forte (-2,89%) après que Goldman Sachs est passé à la vente sur le titre.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...