Bourse > Michelin > Michelin : L'effet négatif de change sera plus important que prévu
MICHELINMICHELIN ML - FR0000121261ML - FR0000121261
104.250 € +0.19 % Temps réel Euronext Paris
103.850 €Ouverture : +0.39 %Perf Ouverture : 104.550 €+ Haut : 102.850 €+ Bas :
104.050 €Clôture veille : 417 770Volume : +0.23 %Capi échangé : 18 734 M€Capi. :

Michelin : L'effet négatif de change sera plus important que prévu

MICHELINMICHELIN

(Tradingsat.com) - Michelin a publié lundi soir au titre des neuf premiers mois 2013 un chiffre d'affaires de 15 282 millions d'euros, en repli de 5,3% par rapport à la même période de 2012. Le fabricant de pneumatiques a vu ses ventes de pneus "Tourisme camionnette" reculer de 3,3% à 8 023 millions d'euros, tandis que l'activité "Poids lourds" diminuait de 5,2% à 4 781 millions d'euros. Les activités de spécialités (pneus miniers) accusent une baisse de 11,5% à 2 478 millions d'euros.

Au cours du seul troisième trimestre 2013, les ventes du groupe dans ces trois branche d'activité ont respectivement reculé de -3,3% à 2 702 millions d'euros, de 6,5% à 1 660 millions d'euros, et de 11,9% à 761 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 5 123 millions d'euros sur le trimestre écoulé, en baisse globale de -5,8%.

Commentant ces chiffres, Michelin met l'accent sur la hausse de 2% des volumes de ventes enregistrée sur la période, tandis que l'effet mix/prix et les variations de change ont eu des impacts négatifs de respectivement -2,4% et -5,3%. L'environnement de change a été "fortement défavorable", explique le groupe, évoquant "les effets attendus en début d'année de la baisse du dollar américain et du yen japonais à ceux de la chute, au 3ème trimestre, d`autres devises par rapport à l'euro".

"Compte tenu d'une perspective de croissance des volumes au 4ème trimestre, Michelin maintient avec confiance son objectif de volumes stables en 2013, dans un environnement de marchés en reprise mais encore faibles dans les pays matures et en croissance dans les nouveaux marchés".

Mais, "face à un environnement de parités monétaires qui s'est détérioré depuis l'été", le groupe s'attend à constater "un effet de change négatif plus important que celui attendu en début d'année". Dans ce contexte, l'entreprise vise un résultat opérationnel avant éléments non récurrents, hors effet de change, qui pourrait être supérieur à celui de 2012 de l`ordre de 150 millions d'euros.

Lors de la publication de ses résultats semestriels en juillet dernier, le groupe avait indiqué tabler pour l`année 2013 sur un résultat opérationnel avant éléments non récurrents stable.

Par ailleurs, afin de compenser les effets monétaires, Michelin indiquer "accentue[r] la gestion resserrée de ses leviers, en particulier un pilotage renforcé de sa marge brute et de l'ensemble de ses coûts". Le groupe confirme ainsi son objectif de cash flow libre en ligne avec l`objectif structurel de 500 millions d'euros et d'une rentabilité des capitaux employés supérieure à 10 %".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...