Bourse > Michelin > Michelin : Investira 1,6 à 2,2 milliards d'euros d'ici 2015
MICHELINMICHELIN ML - FR0000121261ML - FR0000121261
105.200 € +0.38 % Temps réel Euronext Paris
105.200 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 106.300 €+ Haut : 104.650 €+ Bas :
104.800 €Clôture veille : 375 483Volume : +0.21 %Capi échangé : 19 257 M€Capi. :

Michelin : Investira 1,6 à 2,2 milliards d'euros d'ici 2015

tradingsat

(CercleFinance.com) - Michelin a revu son programme d'investissements et ses perspectives financières à l'horizon 2015. Sur l'ensemble de la période 2012-2015, il investira entre 1.600 et 2.200 millions d'euros par an, en fonction des perspectives de marchés.

Sur le segment des pneus premium, Michelin augmentera ses capacités de production de haut de gamme de près de 70% entre 2012 et 2015. Dans les activités de spécialité, il poursuit les projets d'extension de capacité de pneus miniers à Lexington et de nouveau site à Anderson, pour un investissement total de 750 millions de dollars en Caroline du Sud.

Le groupe va accélérer son déploiement dans les nouveaux marchés, en y consacrant près de 60% de ses investissements de capacité. En outre, Michelin augmente ses investissements liés aux matériaux qui s'élèveront à environ 550 millions d'euros par an d'ici 2015.

Dans ce contexte, Michelin confirme son objectif pour l'ensemble 2012 d'un résultat opérationnel avant éléments non récurrents en nette hausse, avec des volumes annuels attendus en retrait de 3% à 5%, ainsi que son objectif de génération de cash flow libre positif de l'ordre de 300 à 400 millions d'euros (avant cession d'un ensemble immobilier à Paris).

Après une année de transition en 2013, les marchés du pneu devraient retrouver leur croissance structurelle de 4% à 5% par an et les cours de matières premières pourraient évoluer au même rythme. L'objectif du groupe est d'augmenter ses ventes, en ligne avec la hausse des marchés.

Michelin vise en 2015 un résultat opérationnel avant éléments non récurrents de l'ordre de 2,9 milliards d'euros, avec des marges opérationnelles normalisées avant éléments non récurrents de 10% à 12% pour le segment tourisme camionnette, de 7% à 9% pour le segment poids lourd et de 20% à 24% pour le segment activités de spécialités qui devrait croître de manière plus accentuée que le reste du groupe. Sur la période, Michelin vise également pour chaque année un retour sur capitaux employés supérieur à 10% et un cash flow libre positif.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...