Bourse > Metabolic explorer > Metabolic explorer : "Les attentes du marché sont fortes et légitimes"
METABOLIC EXPLORERMETABOLIC EXPLORER METEX - FR0004177046METEX - FR0004177046
2.380 € -5.56 % Temps réel Euronext Paris
2.500 €Ouverture : -4.80 %Perf Ouverture : 2.500 €+ Haut : 2.350 €+ Bas :
2.520 €Clôture veille : 475 654Volume : +2.04 %Capi échangé : 55 M€Capi. :

Metabolic explorer : "Les attentes du marché sont fortes et légitimes"

METABOLIC EXPLORERMETABOLIC EXPLORER

(Tradingsat.com) - Depuis son introduction en bourse en avril 2007, METabolic EXplorer suscite un fort intérêt quant au potentiel de ses procédés de fabrication de composés chimiques par la voie biologique (par opposition à la voie pétrochimique). Le PDO, composé chimique de base qui entre dans la fabrication des textiles, et la L-Méthionine, destinée à l’alimentation animale, concentrent tout particulièrement les attentes. Le point avec Eric de Lambert, Directeur de la communication de la société.

Tradingsat.com : Le cours de bourse n’a pas très bien réagi à la publication des résultats semestriels…

Eric de Lambert: Ce que je constate, c’est qu’après une réaction négative le jour même, le cours de bourse est ensuite revenu au niveau d’avant la publication. Le marché est évidemment déçu de l’absence de nouvelles concrètes concernant les projets en cours, mais il manifeste aussi une confiance sur le potentiel, à terme, des produits en développement, en particulier les deux plus avancés, le PDO et la L-Méthionine. Les analystes financiers qui suivent METabolic EXplorer n’ont d’ailleurs pas modifié leurs attentes, ni leurs objectifs de cours. Pour ce qui est du chiffre d’affaires, nous le répétons à chaque fois : il ne signifie rien à ce stade. Il n’est pas représentatif de la valeur et du potentiel de la technologie METEX, puisque, pour l’instant, les revenus du groupe ne proviennent que de subventions, d’aides reçues au fur et à mesure des programmes en cours ou de revenus contractuels dans le cadre de l’accord avec le partenaire historique Roquette Frères. Le chiffre d’affaires ne prendra une réelle signification que lorsque nous commencerons à produire du PDO en Malaisie. Pour autant, la mise en place du PSE [plan de sauvegarde de l’emploi, ndlr] porte ses fruits : les charges ont diminué et la consommation de trésorerie aussi.

Tradingsat.com : Comment faut-il interpréter le retard d’un mois dans la sélection de la société d’ingénierie en Malaisie ?

Eric de Lambert: METabolic EXplorer et son partenaire local, l’écosystème dédié aux biotechnologies Bio-XCell, ont décidé, d’un commun accord, d’accorder un mois supplémentaire aux sociétés d’ingénierie qui en ont fait la demande sachant que la dimension du projet industriel est plus importante que prévu initialement. Le projet tient désormais compte d’avancées technologiques importantes sur l’utilisation de ressources renouvelables nouvelles. Il faut aussi prévoir de produire, à terme, 2000 tonnes d’acide butyrique – une fragrance alimentaire-, et non plus seulement du PDO. Au cours des derniers mois, la société a donc continué à innover, indépendamment des obstacles rencontrés dans le développement industriel. La société d’ingénierie sera sélectionnée avec pour objectif un achèvement de construction de l’usine fin 2014.

Tradingsat.com : Où en est le programme de la L-Méthionine développé en commun avec Roquette ?

Eric de Lambert: On peut dire deux choses. La première, c’est que METabolic EXplorer a poursuivi au cours de ces derniers mois l’amélioration des performances de la souche pour fabriquer de la méthionine à partir de ressources renouvelables. Les dernières améliorations apportées sont d’ailleurs en cours de reproduction chez Roquette, société leader de la transformation de l’amidon, qui est notre partenaire sur ce projet. Par ailleurs, nous attendons le calendrier d’industrialisation de Roquette pour ce produit. La L-Méthionine est la forme la plus « naturelle » de la méthionine, un acide aminé essentiel au développement des os et des muscles des poulets, et qui est apporté sous forme d'additif nutritionnel aux animaux des fermes industrielles. Pour rappel, l’accord avec Roquette prévoit que nous percevions des royalties sur le futur chiffre d'affaires qui sera généré par la vente de L-Méthionine aux industriels de la nutrition animale.

Propos recueillis par François Berthon

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...