Bourse > Metabolic explorer > Metabolic explorer : "L'accord avec SK Chemicals est le meilleur choix"
METABOLIC EXPLORERMETABOLIC EXPLORER METEX - FR0004177046METEX - FR0004177046
2.380 € -5.56 % Temps réel Euronext Paris
2.500 €Ouverture : -4.80 %Perf Ouverture : 2.500 €+ Haut : 2.350 €+ Bas :
2.520 €Clôture veille : 475 654Volume : +2.04 %Capi échangé : 55 M€Capi. :

Metabolic explorer : "L'accord avec SK Chemicals est le meilleur choix"

Benjamin GonzalezBenjamin Gonzalez

(Tradingsat.com) - Après plusieurs années d’attente, METabolic Explorer vient de franchir une étape majeure, a priori décisive, vers la production et la commercialisation de PDO, composé chimique le plus avancé de son portefeuille de produits. Benjamin Gonzalez, président directeur général de la société de chimie biologique, nous explique les tenants et aboutissants de l’accord de licence exclusive signé avec le Sud-coréen SK Chemicals.

Tradingsat.com : Depuis quand discutiez-vous avec SK Chemicals ? Pourquoi avoir signé avec ce groupe et pas un autre ?

Benjamin Gonzalez : Nos premiers contacts remontent à il y a quatre ans. Pour donner une idée de la puissance financière de notre nouveau partenaire, SK Chemicals est une branche du groupe SK, deuxième groupe sud-coréen par la taille derrière Samsung et devant Hyundai, d’un chiffre d’affaires de plus de 130 milliards de dollars. SK est organisé en trois divisions, l’Energie-Chimie, les Télécoms, et les Services aux entreprises. Au sein de la division Energie-Chimie, la chimie pèse un peu moins de 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires, dont près de 1 milliard de dollars réalisé par la partie Green Chemicals.

Les atouts d’un accord avec SK Chemicals sont de trois ordres principalement. Historiquement (dans les années 50), SK était une entreprise textile, qui a ensuite mené une stratégie d’intégration amont pour devenir un leader mondial de la production de polyesters. SK n’est plus présent dans le textile, mais son histoire lui confère une très bonne connaissance du marché principale du PDO. Deuxièmement - le chiffre d’affaires de près d’1 milliard de dollars de leur division Green Chemicals le démontre -, c’est un groupe très engagé et investi dans les produits éco-friendly. Ils investissent énormément dans les nouveaux produits verts dans le domaine des copolyesters. Le PDO entre dans la fabrication de tous ces produits. Nous pourrons donc profiter d’un effet de levier sur les volumes de PDO en capitalisant sur la capacité d’innovation de SK.

Enfin, l’accord conclu répond à notre cahier des charges en termes de calendrier d’industrialisation et de revenus : nous percevrons des royalties sur les ventes futures et allons encaisser à court terme des paiements d’étapes liés à la construction et à l’industrialisation de la technologie. Il faut bien comprendre que ces paiements d’étapes ne concernent pas le produit lui-même, dont les performances ont été validées, mais les étapes purement industrielles vers la commercialisation.

Tradingsat.com : Quand prévoyez-vous la première commercialisation par SK Chemicals du PDO METEX ?

Benjamin Gonzalez : Le contrat de licence exclusive a été signé le 30 juin. Il démarre réellement aujourd’hui et vise l’industrialisation de la première unité de PDO sur le site de SK Chemicals. A compter d’aujourd’hui, c’est donc notre partenaire qui devient maître de la communication sur le calendrier. Je peux simplement rappeler que notre précédent projet de construction d’usine en propre en Malaisie se basait sur un délai de deux ans.

Tradingsat.com : La situation financière de METabolic EXplorer est-elle assurée d’ici la commercialisation ?

Benjamin Gonzalez : Nous avions annoncé lors de notre assemblée générale que nous avions une visibilité financière jusqu’à fin 2015, voire au-delà. La signature de l’accord avec SK nous confère donc une visibilité largement suffisante jusqu’au versement des premières royalties.

Tradingsat.com : Quelles sont les garanties que SK va bien mettre en œuvre votre technologie et la commercialiser à grande échelle ?

Benjamin Gonzalez : Il est évident que dans le cadre l’accord de licence exclusive qui a été conclu, SK s’est engagé à exploiter rapidement la technologie dans un calendrier défini avec des volumes minimums. A défaut, nous récupérerions les droits de propriété intellectuelle sur notre technologie. Mais il n'y a pas de doute, l’accord avec SK fait beaucoup de sens. SK possède d'ailleurs un autre atout de poids pour l’exploitation de notre technologie dans la mesure où sa division Energie-Chimie produit du biodiesel. Notre partenaire a donc accès en quantité à de la glycérine, qui est la matière première de notre technologie de fabrication du PDO. Donc, à la fois, SK a un pied dans l’amont en étant très au fait de l’approvisionnement en matière première pour notre technologie, et c’est aussi un leader sur le marché applicatif principal des polyesters, très investi dans la réalisation des nouveaux plastiques et polymères.

Tradingsat.com : Comment allez-vous gérer la fin du projet d’usine en propre en Malaisie ?

Benjamin Gonzalez : L’appel d’offres relatif à la sélection de la nouvelle société d’ingénierie en vue de la reprise de la construction de notre usine de PDO en Malaisie avait fait apparaître un budget plus élevé qu’anticipé. Cela avait conduit à l’expiration du cadre contractuel entre METabolic EXplorer et Bio-XCell. De ce fait, l’arrêt de notre projet de construction d’une unité industrielle en propre en Malaisie n’implique pas de rupture de contrat. Il faut retenir que notre stratégie « en tenaille », avec, d’un côté, des discussions en vue d’un partenariat, et de l’autre le projet d’industrialisation en propre, était bien la bonne. METEX n’a pas l’intention (ni les ressources) pour mener deux projets de construction en même temps, mais, après quatre années de discussions, nous sommes persuadés d’avoir fait le meilleur choix avec SK Chemicals, à la fois pour nos actionnaires et les utilisateurs de PDO.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...