Bourse > Mersen > Mersen : T3 difficile, perd 11% après un nouvel avertissement
MERSENMERSEN MRN - FR0000039620MRN - FR0000039620
18.200 € +1.79 % Temps réel Euronext Paris
17.960 €Ouverture : +1.34 %Perf Ouverture : 18.250 €+ Haut : 17.960 €+ Bas :
17.880 €Clôture veille : 15 987Volume : +0.08 %Capi échangé : 376 M€Capi. :

Mersen : T3 difficile, perd 11% après un nouvel avertissement

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Mersen dévissait de près de 11% ce matin à la Bourse de Paris, à 16,7 euros, après que le spécialiste du graphite ait fait état, hier soir, d'une accélération de la contraction de ses ventes au 3e trimestre (T3), à changes comparables. La direction a de plus lancé un avertissement sur ses ventes et ses résultats de l'année 2015, comme elle l'avait déjà fait cet été.

Au T3, les ventes de Mersen, soit 191,8 millions d'euros, ont augmenté de 4,1% sur un an en données publiées. Mais en excluant l'effet de changes et celui de périmètre, le CA a plié de 3,2%, après - 1,4% au premier semestre (S1).

Certes, tente de rassurer Mersen, 'hors marché de la chimie, le groupe affiche une croissance de près de 1% sur le trimestre à périmètre et changes constants' au T3. Mais dans ces mêmes termes, la hausse était 'proche de 2%' au S1.

'Au cours du 3ème trimestre', commente le président du directoire, Luc Themelin, 'nos marchés porteurs, énergies renouvelables, électronique et transports ont montré leur solidité. En revanche, nous avons constaté une détérioration de l'environnement de marché en Europe sur cette fin d'année et une situation difficile aux Etats-Unis liée au ralentissement de la production industrielle.'

De ce fait, Mersen abaisse de nouveau ses prévisions au titre de l'ensemble 2015, faisant état 'd'anticipations moroses pour la fin de l'année'. En données organiques, le CA annuel est désormais attendu en baisse de 2 à 3%, alors que la stabilité était précédemment envisagée. De plus, la marge opérationnelle courante est à ce jour attendue 'autour de 7,5%' du CA, contre vers 8,6% antérieurement. Pour mémoire, elle était de 8,2% au S1

Raisons invoquées : la baisse des volumes, un mix produit défavorable et la poursuite de pressions sur les prix dans certaines géographies'. Les économies seront donc renforcées.

Ces prévisions avaient déjà été réduites à l'occasion de la présentation des comptes semestriels, le 31 juillet.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...