Bourse > Mbws > Mbws : L'envolée se poursuit, +100% en un peu plus d'1 mois
MBWSMBWS MBWS - FR0000060873MBWS - FR0000060873
16.300 € +3.30 % Temps réel Euronext Paris
15.870 €Ouverture : +2.71 %Perf Ouverture : 16.530 €+ Haut : 15.750 €+ Bas :
15.780 €Clôture veille : 80 832Volume : +0.29 %Capi échangé : 462 M€Capi. :

Mbws : L'envolée se poursuit, +100% en un peu plus d'1 mois

L'envolée se poursuit, +100% en un peu plus d'1 moisL'envolée se poursuit, +100% en un peu plus d'1 mois

(Tradingsat.com) - Belvédère refranchit jeudi la barre symbolique des 50 €, à la faveur d'une 7ème hausse consécutive. En forte progression de 7,5% jeudi à mi-séance, le cours de bourse du groupe de spiritueux, propriétaire de la vodka Sobieski et du whisky William Peel, affiche même un doublement de sa valorisation depuis les plus bas du 21 novembre.

A plus de 155 millions d'euros, la capitalisation boursière de la société retrouve ses niveaux du 15 août dernier. Elle se compare à un chiffre d'affaires semestriel au 30 juin de 422,5 millions d'euros, mais elle est aussi à rapprocher de pertes cumulées plus de 300 millions d'euros depuis 2008 et d'un endettement financier proche de 600 millions d'euros, pour des capitaux propres négatifs (-175,5 millions d'euros).

L'incertitude sur la pérennité de la situation financière de l'entreprise est étroitement liée à la future décision de la cour d'appel de Nîmes. Celle-ci a renvoyé l'examen du dossier au 5 janvier, afin de délibérer sur la validité de la procédure de sauvegarde du groupe. . Pour mémoire, le Tribunal de Commerce de Nîmes avait placé Belvédère en procédure de sauvegarde le 1er juillet 2011, permettant au groupe de poursuivre son activité commerciale et d'engager des négociations avec ses créanciers afin d'apurer sa lourde dette. Cette procédure de sauvegarde avait ensuite été convertie en redressement judiciaire le 20 septembre.

Auparavant, en juin dernier, la cour d'appel de Dijon avait mis fin à une première procédure de sauvegarde obtenue par Belvédère en 2008, jugeant que le groupe n'avait pas respecté ses engagements en matière de cession d'actifs pour rembourser sa dette à ses créanciers.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...