Bourse > Maurel et prom > Maurel et prom : Bascule dans le rouge au 1er semestre
MAUREL ET PROMMAUREL ET PROM MAU - FR0000051070MAU - FR0000051070
4.220 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
4.210 €Ouverture : +0.24 %Perf Ouverture : 4.220 €+ Haut : 4.210 €+ Bas :
4.220 €Clôture veille : 502 897Volume : +0.26 %Capi échangé : 824 M€Capi. :

Maurel et prom : Bascule dans le rouge au 1er semestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Maurel & Prom a annoncé hier soir, parallèlement à son projet de 're-fusion' avec son ancienne filiale MPI, des comptes semestriels qui ont basculé dans le rouge dans le sillage de l'effondrement du prix du pétrole et de dépréciations pour restructurations.

A la Bourse de Paris, le parcours de l'action Maurel & Prom est heurté : en hausse de 8,2% hier soir à la clôture, avant l'annonce de l'opération de fusion et des résultats, le titre a pris ce matin jusqu'à 5% peu après l'ouverture, mais il perd maintenant 1,4% à 4,6 euros.

Durant le premier semestre, la junior pétrolière centrée sur le Gabon dont le chiffre d'affaires s'est effondré de 56,6% à 157,8 millions d'euros a vu son résultat net basculer dans le rouge à hauteur de 43,7 millions d'euros, contre un profit de presque 60 millions un an plus tôt.

Le groupe indique que les résultats seraient à l'équilibre sans tenir compte des éléments non récurrents liés aux restructurations décidées face à la chute du baril, à savoir : la fin des activités au Mozambique (dépréciation de 22 millions), la mise en sommeil d'appareils de forage de la filiale Caroil qui a perdu des contrats (dépréciations 20 millions) et une provision pour abandon des recherches au Pérou de 6 millions.

La consommation de cash et l'amoindrissement des flux de trésorerie conjuguée à la poursuite des investissements a réduit en un an la trésorerie de 174 à 101,6 millions d'euros.

Après des opérations de restructurations financière, Maurel & Prom a réduit le coût financier de sa dette. A l'inverse, MPI est en situation de trésorerie nette positive à hauteur de 222 millions d'euros.

Maurel & Prom table sur une amélioration de sa situation en fin d'année avec une production (quote-part revenant au groupe) de 24.000 barils/jour au Gabon, et de 6.400 barils d'équivalent-pétrole/jour en Tanzanie.

Le groupe a pris des mesures qui devraient ramener le coût de production au Gabon de 14,5 à 12 dollars le baril au 2e semestre, et ses investissements devraient baisser de moitié durant la seconde moitié de l'année.

De ce fait, le cash-flow devrait retourner à l'équilibre au 2e semestre avant de repasser positif en 2016. Maurel & Prom retient l'hypothèse d'un baril de pétrole à 50 dollars en 2015 et à 60 dollars en 2016.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...