Bourse > Mauna kea tech > Mauna kea tech : Lancement commercial du cellvizio au brésil
MAUNA KEA TECHMAUNA KEA TECH MKEA - FR0010609263MKEA - FR0010609263
3.040 € -1.94 % Temps réel Euronext Paris
3.100 €Ouverture : -1.94 %Perf Ouverture : 3.150 €+ Haut : 3.040 €+ Bas :
3.100 €Clôture veille : 216 715Volume : +1.13 %Capi échangé : 58 M€Capi. :

Mauna kea tech : Lancement commercial du cellvizio au brésil

tradingsat

(Tradingsat.com) - Mauna Kea Technologies (NYSE Euronext : MKEA), leader sur le marché de l'endomicroscopie, annonce aujourd'hui le lancement commercial du Cellvizio 100 au Brésil, premier marché sud-américain en matériel médical.

A l'occasion de ce lancement, un groupe de praticiens mondialement renommés ont pratiqué et commenté les quatre premières procédures d'imagerie cellulaire en temps réel avec le Cellvizio au Brésil lors de l'ENEO/ENDOINCA 2012, congrès international d'endoscopie en oncologie gastro-intestinale, qui s'est tenu à Rio de Janeiro les 31 août et 1er septembre derniers.

« Les cancers de la zone gastro-intestinale ainsi que les cancers du poumon sont les premières causes de mortalité liées au cancer au Brésil. Un système permettant de mieux détecter et traiter ces cancers aurait un impact majeur sur les patients et sur le système de santé au Brésil », affirme le Professeur Simone Guaraldi, Directrice de la section d'Endoscopie digestive à l'INCA (Instituto Nacional de Cáncer), l'Institut national brésilien de cancérologie.

« La technologie et le degré d'innovation offerts par le Cellvizio permettront non seulement d'améliorer l'évolution de l'état de santé des patients, mais également de réduire le coût global des soins en éliminant les procédures inutiles ».

En 2008, l'INCA estime à 27 000 le nombre de nouveaux cas de cancer du poumon et à 27 000 les nouveaux cas de cancer colorectal au Brésil.

« Le Cellvizio a un impact significatif sur l'efficacité du diagnostic et de la prise en charge des patients atteints de pathologies digestives et bilio-pancréatiques », déclare le Dr Marc Giovannini, responsable de l'unité d'Endoscopie de l'Institut Paoli-Calmettes de Marseille.

« L'imagerie cellulaire permet d'identifier ces pathologies en temps réel au cours des procédures d'endoscopie. Les praticiens peuvent ainsi distinguer précisément les lésions bénignes et les lésions malignes de façon à décider de la voie de traitement optimale et à guider en temps réel les traitements au chevet du patient ».

Rappelons que le groupe publiera son chiffre d'affaires du 3ème trimestre le 15 octobre après la clôture des marchés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...