Bourse > Maroc telecom > Maroc telecom : BNP veut doper l'activité banque d'investissement en Afrique
MAROC TELECOMMAROC TELECOM IAM - MA0000011488IAM - MA0000011488
12.510 € -0.56 % Temps réel Euronext Paris
12.590 €Ouverture : -0.64 %Perf Ouverture : 12.590 €+ Haut : 12.510 €+ Bas :
12.580 €Clôture veille : 431Volume : +0.00 %Capi échangé : 10 997 M€Capi. :

Maroc telecom : BNP veut doper l'activité banque d'investissement en Afrique

BNP veut doper l'activité banque d'investissement en AfriqueBNP veut doper l'activité banque d'investissement en Afrique

ABOU DHABI (Reuters) - BNP Paribas veut renforcer ses activités banque d'investissement en Afrique, la première banque française cotée privilégiant le potentiel de croissance dans des pays émergents au détriment d'une zone euro toujours engluée dans la crise, a déclaré dimanche le directeur général de BNP pour la région.

L'établissement, qui veut également croître en Asie, a fait évoluer sa stratégie d'entreprise en Afrique, mettant l'accent davantage sur un rôle de conseil et cessant de se focaliser uniquement sur le financement de grands projets, a poursuivi Jean-Christophe Durand, lors d'un entretien accordé à Reuters à Abou Dhabi.

BNP Paribas reste bien capitalisée après une année passée à réduire son bilan et à faire diminuer son exposition à de la dette souveraine de pays de la zone euro en difficulté.

L'Europe continue toutefois de peser lourd dans ses activités et la banque se doit de montrer aux investisseurs de nouvelles voies de croissance.

"Pour la banque, l'Afrique sera une région de croissance et nous investirons avec prudence pour saisir des opportunités (...)", a déclaré le directeur général de BNP Paribas de la région Afrique et Moyen-Orient.

Ce dernier a notamment évoqué le Nigeria, sa large population et son secteur bancaire bien développé, ainsi que le Maroc.

BNP Paribas vient d'être choisie comme banque conseil par Etisalat en vue d'un possible offre du groupe de télécoms des Emirats Arabes Unis sur les 53% de Vivendi dans Maroc Telecom, ont dit à Reuters des sources la semaine dernière.

"Quand on évoquait BNP Paribas dans la région, les gens voyaient surtout une banque spécialisée dans le financement de projets. Mais la manière de financer le développement de la région va prendre une nouvelle forme", a déclaré Jean-Christophe Durand.

"Ce qui va changer, c'est la manière dont nous allons mener nos affaires dans le cadre de ce nouvel environnement bancaire. Nous allons prendre un rôle de conseil et également répondre aux différentes types d'investisseurs ayant des besoins de financement."

BNP Paribas a annoncé fin décembre la cession de la totalité de sa participation de 95,2% dans BNP Paribas Egypt à Emirates NBD pour près de 380 millions d'euros.

"Nous ne nous retirons pas de la région, nous voulons conserver une présence mondiale", a dit à ce sujet Jean-Christophe Durand.

L'année dernière, BNP Paribas a ouvert une agence en Afrique du Sud, mais le directeur général de région n'a pas voulu détailler les projets d'embauche dans le pays.

Mirna Sleiman et Dinesh Nair, Benoît Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...