Bourse > Lvmh > Lvmh : Lvmh va prendre le contrôle du joaillier italien bulgari
LVMHLVMH MC - FR0000121014MC - FR0000121014
201.450 € +0.10 % Temps réel Euronext Paris
202.650 €Ouverture : -0.59 %Perf Ouverture : 202.650 €+ Haut : 200.200 €+ Bas :
201.250 €Clôture veille : 306 382Volume : +0.06 %Capi échangé : 102 131 M€Capi. :

Lvmh : Lvmh va prendre le contrôle du joaillier italien bulgari

Lvmh va prendre le contrôle du joaillier italien bulgariLvmh va prendre le contrôle du joaillier italien bulgari

PARIS/MILAN (Reuters) - LVMH a annoncé lundi le rachat de Bulgari dans le cadre d'un échange d'actions et d'un rachat des minoritaires du joaillier italien qui valorisent ce dernier à près de 3,7 milliards d'euros, selon les calculs de Reuters.

Le géant français du luxe et Bulgari ont précisé dans un communiqué commun que, selon leur accord, LVMH émettra 16,5 millions d'actions en rémunération des 152,5 millions de titres détenus par la famille Bulgari.

La société Bulgari étant cotée à Milan, LVMH déposera une offre publique d'achat au prix de 12,25 euros par action sur les titres détenus par les actionnaires minoritaires, conformément à la règlementation boursière italienne.

Vers 9h35, le titre LVMH reculait de 0,9% à 110,50 euros à la Bourse de Paris alors que le CAC 40 cédait 0,62%. Bulgari bondissait pour sa part de près de 60% à Milan, à 12,05 euros.

"C'est une opération coûteuse mais de grande qualité", estime un trader basé à Paris.

Un autre trader, également basé à Paris a déclaré : "C'est une très belle opération pour les deux, faiblement dilutive avec une dilution de 3% (seulement). LVMH avait un problème de positionnement sur les montres et la joaillerie qui est ainsi résolu."

"C'est cher payé. Mais une opportunité de ce genre, on ne la laisse pas passer', observe de son côté un analyste d'un grand courtier parisien. "C'est cohérent avec la stratégie de LVMH. A la taille de ce groupe, l'impact est limité sur le bénéfice par action."

Avec cette opération, la famille Bulgari deviendra le second actionnaire familial du groupe LVMH, ont précisé le groupe français et la maison italienne.

Elle disposera de deux postes au conseil d'administration de LVMH et Francesco Trapani, administrateur délégué de Bulgari, entrera au comité exécutif de LVMH et prendra au second semestre 2011 la supervision de l'ensemble des activités horlogerie et joaillerie du groupe.

LVMH détient par ailleurs une participation de 20% au capital du sellier Hermès, dont la famille considère le groupe dirigé par Bernard Arnault comme un actionnaire indésirable.

Benjamin Mallet, avec les contributions de Blaise Robinson, Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs et avec Ian Simpson à Milan, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...