Bourse > Lvmh > Lvmh : Le titre bondit, analystes satisfaits
LVMHLVMH MC - FR0000121014MC - FR0000121014
174.900 € +1.04 % Temps réel Euronext Paris
174.650 €Ouverture : +0.14 %Perf Ouverture : 175.100 €+ Haut : 173.500 €+ Bas :
173.100 €Clôture veille : 424 285Volume : +0.08 %Capi échangé : 88 696 M€Capi. :

Lvmh : Le titre bondit, analystes satisfaits

tradingsat

(CercleFinance.com) - LVMH signe de loin la plus forte hausse de l'indice CAC 40 vendredi après avoir signé en 2013 une performance que le groupe qualifie lui-même d''excellente', un avis pas loin d'être partagé par les analystes.

Le leader mondial des produits de luxe a réalisé l'an dernier des ventes en progression de 4% à de 29,1 milliards d'euros, là où le consensus visait 29,4 milliards.

Sa croissance organique ressort à 8%.

Le résultat opérationnel courant s'élève quant à lui à 6.021 millions d'euros, en hausse de 2%, tandis que le résultat net part du groupe s'établit à 3.436 millions d'euros, un niveau stable par rapport à 2012.

'Ce sont des chiffres résistants, globalement en ligne avec les attentes du marché (ce qui n'était pas le cas au 3ème trimestre), et qui reflètent une bonne maîtrise des nouvelles restrictions chinoises en matière de voyages et d'invitations et du coût des marques', souligne-t-on chez Société Générale.

SG précise maintenir sa recommandation 'conserver' assortie d'un objectif de cours de 143 euros.

'Le quatrième trimestre a profité d'un rebond qui a profité à toutes les marques du groupe, à commencer par Louis Vuitton', estiment de leur côté les analystes de Bryan Garnier, qui restent à l'achat avec un objectif de cours de 167 euros.

Les spécialistes notent que la croissance des ventes de Louis Vuitton a flirté avec les 4% en 2013 et bondi de 6% au quatrième trimestre

'Tous les nouveaux modèles de sacs à main (Capucines, W, Sofia Coppola) se sont bien vendus et ont même souffert de contraintes de production en raison des matières premières et des capacités de fabrication', indique BG.

Les professionnels veulent surtout retenir la remarquable progression du flux de trésorerie disponible (FCF) du groupe, qui a augmenté de 20% à trois milliards d'euros.

'C'est l'élément clé de la publication', juge-t-on chez Nomura. 'Cela a permis un relèvement inattendu du ratio de distribution et donc abouti à une hausse de 7% du dividende annuel', commente le courtier.

Concernant les tumultes que connaissent actuellement les pays émergents, bon nombre de professionnels font remarquer que le cours de Bourse de LVMH intégrait déjà depuis septembre dernier le scénario d'un ralentissement de la croissance du luxe.

Les gérants de Barclays Bourse disent s'être fixés, dans cet état d'esprit, un objectif de cours de 145 euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...