Bourse > Lvmh > Lvmh : Fortes hausses de prix chez Vuitton, selon HSBC
LVMHLVMH MC - FR0000121014MC - FR0000121014
176.600 € +0.03 % Temps réel Euronext Paris
176.350 €Ouverture : +0.14 %Perf Ouverture : 177.200 €+ Haut : 176.200 €+ Bas :
176.550 €Clôture veille : 46 383Volume : +0.01 %Capi échangé : 89 558 M€Capi. :

Lvmh : Fortes hausses de prix chez Vuitton, selon HSBC

tradingsat

(CercleFinance.com) - Selon le bureau d'études HSBC, Louis Vuitton, la marque phare du groupe de luxe français, aurait passé des hausses 'à deux chiffres' de certains de ses prix depuis le début de l'année. En Bourse de Paris ce matin, l'action LVMH prend 2,2% à à 134,2 euros dans un marché en progression symbolique de 0,2%.

En effet, “après une enquête sur les prix pratiqués en magasin, nous pensons que Louis Vuitton a procédé à des hausses de prix à deux chiffres sur la plupart de ses sacs à main en toile enduite sur la plupart de ses marchés-clés depuis le début de l'année 2013”.

HSBC s'inquiète cependant des conséquences que cette décision pourrait avoir sur les volumes.

Chez Aurel BGC, on ajoute que “la hausse serait de plus de 10% aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, de 10% environ dans la zone euro et de 5 à 10% en Asie, notamment en Chine et à Hong Kong”. Ce faisant, “LVMH cherche à lutter contre la banalisation de la marque Louis Vuitton, dont le logo court les rues. D'où les hausses sur les sacs en toile, plus abordables que ceux en cuir'.

“Rappelons que le groupe avait évoqué ces dernières semaines des hausses au Japon, afin de répondre à la baisse du yen', indique encore le bureau d'études parisien.

Indiquons que LVMH avait déclaré, lors de la présentation de ses comptes 2012, que “l'année 2012 a été marquée par une croissance à deux chiffres des ventes de Louis Vuitton, qui s'accompagne d'un niveau exceptionnel de rentabilité”.

“La maison continue d'enregistrer un niveau exceptionnel de rentabilité dans un contexte d'investissements soutenus dédiés au renforcement de ses savoir-faire. L'inauguration de sa première boutique et de son premier atelier de Haute Joaillerie place Vendôme à Paris et la réouverture de la Maison Louis Vuitton de Shanghai sont parmi les temps forts de l'année”, indiquait encore le groupe dirigé par Bernard Arnault.

Louis Vuitton fait partie de la division Mode & Maroquinerie du groupe français, qui représentait 9,9 milliards d'euros de ventes en 2012 (35,3% du total) avec une croissance organique de 7%, contre 9% pour celle de l'ensemble du groupe.

Le résultat opérationnel courant de cette division, soit 3,3 milliards d'euros (+6%) et une marge de 32,9% contre 21,1% pour LVMH dans son ensemble, concentrait alors 55,1% du total.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...