Bourse > Lvmh > Lvmh : Lvmh affiche un premier semestre en forte progresse
LVMHLVMH MC - FR0000121014MC - FR0000121014
176.550 € +0.48 % Temps réel Euronext Paris
176.350 €Ouverture : +0.11 %Perf Ouverture : 177.700 €+ Haut : 175.200 €+ Bas :
175.700 €Clôture veille : 969 426Volume : +0.19 %Capi échangé : 89 533 M€Capi. :

Lvmh : Lvmh affiche un premier semestre en forte progresse

Lvmh affiche un premier semestre en forte progresseLvmh affiche un premier semestre en forte progresse

PARIS (Reuters) - LVMH a publié jeudi des résultats en forte hausse, marqués cependant par un léger ralentissement de la croissance organique au deuxième trimestre, notamment dans la mode-maroquinerie et les montres et la joaillerie.

Le numéro un mondial du luxe, qui ne donne pas de prévisions pour le reste de l'année, a vu son chiffre d'affaires progresser de 26% à 12,96 milliards d'euros au premier semestre, un chiffre conforme aux attentes des analystes, pour une croissance organique de 12%, en retrait par rapport aux 14% du premier trimestre.

Son résultat opérationnel courant affiche un bond de 20% à 2,66 milliards d'euros (2,8 milliards attendus), grâce à de très solides performances dans les vins & spiritueux (Moët & Chandon, Dom Perignon ou Hennessy), dont le résultat grimpe de 20%, dans la distribution sélective (Sephora et DFS) qui progresse de 30% ainsi que dans les montres et la joaillerie (Tag Heuer, Bulgari ou Chaumet), activité qui s'envole de 87% grâce aux résultats du joaillier italien consolidé dans les comptes depuis juin 2011.

La marge opérationnelle du groupe recule légèrement, comme prévu, à 21% contre 22% il y a un an, compte tenu d'un "mix" moins favorable.

La croissance organique du pôle mode-maroquinerie, le plus rentable grâce à Louis Vuitton, marque phare du groupe qui compte pour plus de la moitié de sa rentabilité, s'est en effet légèrement tassée à 10%, contre 12% au premier trimestre. Son résultat opérationnel progresse de 10%.

A l'inverse, la plus forte croissance organique (+16%) revient à la distribution sélective (Sephora et DFS, porté par l'explosion des flux touristiques), aux marges nettement moins élevées.

Le résultat net avance de 28% à 1,68 milliard.

Le groupe versera à ses actionnaires un acompte sur dividende de 1,10 euro.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...