Bourse > Lvmh > Lvmh : Hermès accélère le pas grâce à la maroquinerie
LVMHLVMH MC - FR0000121014MC - FR0000121014
169.150 € -0.82 % Temps réel Euronext Paris
169.350 €Ouverture : -0.12 %Perf Ouverture : 170.100 €+ Haut : 168.000 €+ Bas :
170.550 €Clôture veille : 697 129Volume : +0.14 %Capi échangé : 85 764 M€Capi. :

Lvmh : Hermès accélère le pas grâce à la maroquinerie

Marché : Hermès fait mieux qu'attendu et accélère le pasMarché : Hermès fait mieux qu'attendu et accélère le pas

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Hermès International a fait mieux qu'attendu et accéléré la cadence au deuxième trimestre grâce aux performances de la maroquinerie malgré un contexte difficile pour le luxe.

Après les attentats en France et en Belgique, qui ont fait fuir les touristes étrangers, le groupe n'a toujours pas retrouvé dans la capitale française son niveau d'avant les attaques de novembre 2015, a précisé son gérant? Axel Dumas.

"Nous n'avons pas du tout retrouvé le niveau de trafic d'avant les attentats et nous ne verrons pas d'amélioration en France tant que l'état d'urgence sera maintenu", a-t-il déclaré jeudi lors d'une conférence téléphonique avec la presse.

En France, où Hermès réalise 14% de ses ventes, la croissance a cependant atteint 8,9% au deuxième trimestre grâce à la résistance de la demande locale.

Axel Dumas a également estimé qu'il était encore trop tôt pour évaluer l'impact du Brexit sur le luxe en Europe qui pourrait pâtir, à terme, d'un éventuel ralentissement de la croissance.

Alors que le secteur est plombé par les attentats, la chute du marché de Hong Kong, le tassement du marché américain pour cause de dollar fort et les incertitudes liées au Brexit, Hermès fait encore une fois preuve de sa résistance.

Au deuxième trimestre, ses ventes ont progressé de 6,2% à 1,25 milliard d'euros, signant une croissance de 6,2%.

Surtout, à taux de changes constants, la hausse a atteint 8,1%, dépassant nettement les 6% attendus par les analystes, après une progression de 6,2% au premier trimestre.

Comme au premier trimestre, cette performance a été portée par la maroquinerie, dont les ventes ont grimpé de 17,1% grâce aux capacités de production accrues des nouvelles manufactures.

CADENCE MOINS FORTE POUR LA MAROQUINERIE AU S2

"Avec la détérioration du marché du luxe, les consommateurs renoncent à certaines marques mais ne semblent pas vouloir renoncer aux iconiques sacs Hermès", soulignaient les analystes de HSBC dans une note récente.

La cadence de la première division du groupe devrait cependant ralentir au deuxième semestre, a indiqué Axel Dumas, rappelant que les capacités de production avaient commencé à croître au deuxième semestre 2015 et disant attendre une croissance d'environ 12% pour l'ensemble de 2016.

A l'inverse, les autres grands métiers d'Hermès ont vu leurs ventes baisser, notamment la soie (-4,2%) qui, avec la maroquinerie, dégage les marges les plus élevées.

Ces chiffres ont été salués par le marché, le titre gagnant 3,6% à 366,75 euros à 09h55, après un plus haut historique à 367,60 euros en matinée, pour un indice SBF 120 en hausse de 0,18% au même moment.

Considérée comme la valeur la plus résistante du luxe, Hermès signe de loin la meilleure performance annuelle du secteur, avec une progression de 17,2% depuis janvier, malgré des multiples très élevés de 31,1 fois les bénéfices estimés pour 2017, contre 16,6 pour LVMH et 18 pour Richemont.

Hermès, qui publiera ses résultats semestriels le 14 septembre, a dit tabler sur une rentabilité opérationnelle supérieure d'environ un point à celle du premier semestre 2015 grâce à un impact favorable des couvertures de changes.

Toujours prudent, il a confirmé que sa croissance 2016 pourrait être inférieure à son objectif à moyen terme de 8% en raison des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires.

Les chiffres de LVMH sont attendus le 26 juillet, ceux de Kering le 28.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...