Bourse > Linedata services > Linedata services : Portzamparc conforté dans son opinion positive
LINEDATA SERVICESLINEDATA SERVICES LIN - FR0004156297LIN - FR0004156297
45.620 € -1.08 % Temps réel Euronext Paris
46.120 €Ouverture : -1.08 %Perf Ouverture : 46.170 €+ Haut : 45.520 €+ Bas :
46.120 €Clôture veille : 2 377Volume : +0.03 %Capi échangé : 335 M€Capi. :

Linedata services : Portzamparc conforté dans son opinion positive

tradingsat

(Tradingsat.com) - Linedata a grimpé mardi de 4,85% à 26,15 euros, à la faveur d'une recommandation positive de Portzamparc. Le courtier a réitéré son opinion "Renforcer" et relevé son objectif de cours à 28,8 euros sur l'éditeur de logiciels financiers après que le groupe a annoncé plusieurs opérations concomitantes.

Amanaat, société contrôlée par M. Jiva, président du directoire de Linedata, a acquis hors marché des blocs d`actions Linedata Services représentant environ 7,36% du capital de la société (permettant au Concert de détenir la majorité des droits de vote) au prix de 25 euros par action, dividende attaché, auprès de certains investisseurs institutionnels, certains salariés et anciens salariés de Linedata Services ainsi que des membres de leurs familles.

En parallèle, la société a décidé d`annuler 492.000 de ses actions propres auto-détenues représentant 6,27% du capital de la Société.

Par ailleurs, Amanaat compte déposer dans les meilleurs délais un projet d`offre publique d`achat simplifiée (OPAS) obligatoire visant les actions de la Société que les membres du Concert ne détiennent pas, au prix de 25 euros par action, dividende attaché.

En même temps que l'OPAS, Linedata va lancer un projet d'offre publique de rachat portant sur 1 600 000 de ses propres actions (représentant environ 20% du capital social de Linedata Services) en vue de leur annulation, au prix de 25 euros par action, dividende attaché.

Enfin, Linedata en profite pour renégocier sa dette à hauteur d'environ 100 millions d'euros : 40 millions d'euros sur 6 ans dédié à l'OPRA ; 22 millions d'euros sur 6 ans pour refinancer une partie de la dette existante ; 5 millions d'euros pour financer le BFR ; et 35 millions d'euros par emprunt obligataire in fine à échéance mars 2022 pour refinancer une partie de la dette existante.

Portzamparc retient deux points positifs de ces annonces. D'une part, le broker interprète le fait que "le dirigeant continue à se renforcer dans la société [comme un] signe de confiance". Il fait remarquer d'autre part que "l'annulation de titres aura un effet relutif".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...