Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Banque centrale européenne (BCE)

Depuis la mise en place de l’euro dans onze pays de l’Union européenne, le 1er janvier 1999, la Banque centrale européenne est devenue la gardienne de la stabilité des prix dans cette zone de 300 millions d’habitants.

Toutes proportions gardées, elle est donc pour les pays membres de la zone euro ce qu’est la Réserve fedérale américaine pour les Etats-Unis. A ceci près toutefois que les objectifs finaux de la Fed sont « le plein-emploi, la stabilité des prix et la modération des taux d’intérêt à long terme », alors que la mission principale de la BCE est uniquement d’assurer la stabilité des prix, condition nécessaire à la croissance durable de l’économie, comme le précise le traité de Maastricht.

Compte tenu de la mission qui lui a été assignée, elle peut agir sur le niveau des taux d’intérêt, en particulier le Refi ou taux des opérations principales de refinancement. Ce taux est celui auquel les banques commerciales peuvent obtenir des liquidités auprès de la Banque centrale. Dès lors, la BCE agit indirectement sur les taux d’intérêt pratiqués dans l’ensemble de l’économie de la zone euro, comme ceux rémunérant les prêts accordés par les banques commerciales et ceux rémunérant les dépôts des épargnants.

Consulter les taux des banques centrales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...