Bourse > Lets gowex > Lets gowex : La descente aux enfers continue !
LETS GOWEXLETS GOWEX ALGOW - ES0158252033ALGOW - ES0158252033
8.040 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
10.710 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 581 M€Capi. :

Lets gowex : La descente aux enfers continue !

LETS GOWEXLETS GOWEX

(Tradingsat.com) - Jusqu'où ira Let's Gowex ? Cette société espagnole cotée sur Alternext vit un véritable cauchemar depuis la parution hier d'une étude d'analyste pour le moins inquiétante.

Son titre s'est effondré mardi de 46% à 10,7 euros et perdait encore 40% mercredi vers 15h30, à 6,53 euros, dans de gros volumes (plus de 2 millions de pièces échangées).

Selon Gotham City Research, le spécialiste des réseaux WiFi et plateformes d'itinérance sans fil maquille ses comptes et n'a donc aucune valeur en Bourse.

Le bureau d'études a débuté le suivi du titre avec un objectif de cours de... 0 euro, estimant que plus de 90% des revenus de Gowex sont fictifs.

Dans un bref communiqué, la direction de Gowex dément formellement les allégations du courtier. Saturé en raison de l'importance du trafic, le site Internet de la société restait difficilement accessible ce mercredi après-midi.

En attendant d'en savoir plus, nous avons remis la main sur une étude d'ESN, un réseau d'analystes, qui comprend notamment le CM-CIC Securities.

Un broker vise... 31 euros

"La révolution digitale est un fait et Gowex continue d’être une vraie alternative pour y participer", titrait l’analyste Victor Peiro Pérez, dans une note datée du 18 juin 2014. Le broker conseillait alors de profiter de la récente baisse du titre pour se positionner.

Alors que le très sévère Gotham valorise Gowex à 0 euro par action, M. Peiro Pérez était encore à l’achat sur le dossier il y a exactement deux semaines, visant 31 euros, contre 17 euros auparavant.

De nombreux observateurs s’interrogent dès lors sur la crédibilité du cabinet britannique, qui n’en serait pas, selon le Financial Times, à son premier coup d’essai.

La compagnie d’assurance Quindell, l’éditeur de logiciels Ebix, le distributeur Tile Shop et le groupe technologique Blucora ont également fait les frais de Gotham, et ce dernier en a sans doute tiré profit via des prises de position vendeuses ("short"), a écrit mardi le quotidien anglo-saxon.

Gowex tente de calmer le jeu

Cet après-midi, Gowex a voulu rassurer les investisseurs en confirmant les principaux indicateurs publiés au titre de l'exercice 2013. Le chiffre d'affaires est donc bien ressorti à 182,6 millions d'euros, dont 25,4 millions d'euros provient de la branche Telecom et 157,2 millions d'euros du Wireless, tandis que la trésorerie nette atteint 54,8 millions d'euros.

Par ailleurs, la société entend accélérer ses investissements sur la période 2014-2018 et créer des emplois. Pour plus de transparence, elle envisage également de faire appel à de "prestigieux cabinets d'audit", afin de retenir l’un d’entre eux dans les semaines à venir.

Gowex a enfin rappelé qu'aucun de ses clients n'était "fictif", et que certains analystes indépendants ont fixé des objectifs de cours sur la valeur compris entre 17 et 31 euros. Le consensus se situe quant à lui autour des 24 euros, a précisé le Groupe.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...