Bourse > Le noble age > Le noble age : 'interrogations sur l'accès au financement'
LE NOBLE AGELE NOBLE AGE LNA - FR0004170017LNA - FR0004170017
39.540 € +0.76 % Temps réel Euronext Paris
39.300 €Ouverture : +0.61 %Perf Ouverture : 39.800 €+ Haut : 39.300 €+ Bas :
39.240 €Clôture veille : 10 793Volume : +0.11 %Capi échangé : 384 M€Capi. :

Le noble age : 'interrogations sur l'accès au financement'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Damien Billard, directeur général délégué aux finances du Noble Age, revient sur l'année 2011 et livre ses perspectives pour 2012.

Cercle Finance: Quel regard portez-vous sur l'année qui vient de s'écouler?

Damien Billard: Les performances du groupe au titre de 2011 s'annoncent satisfaisantes, notamment en ce qui concerne notre coeur de métier, à savoir l'activité d'exploitation.

Ces derniers mois, nous avons poursuivi notre travail de rénovation du parc d'établissements, passant par l'agrandissement le plus souvent des sites, ou tout simplement leur mise aux standards du groupe.

Cet effort permet incontestablement de sécuriser sur le long terme les résultats. Ainsi, les niveaux de rentabilité diffèrent d'un établissement à l'autre suivant son état de rénovation.

Désormais, 3064 lits s'avèrent conformes aux standards Noble Age sur les 4046 en exploitation, soit 75% du parc environ, tandis que nous disposons d'un réservoir de 1000 lits non exploités, soit un parc total de 5107 lits.

Avec les 982 lits qui doivent encore être mis aux normes dans les mois et les années qui viennent, nous disposons de près de 2000 lits qui viendront renforcer nos résultats.

CF: Parlez-nous des axes stratégiques pour 2012.

DB: Le Noble Age développe des projets de reprise d'établissements, dont certains sont d'ores et déjà identifiés.

Le groupe entend ainsi développer 500 à 600 lits par an, tout en poursuivant le travail de mise aux normes des lits restants. Nous restons concentrés sur notre objectif d'un parc de 6900 lits à fin 2014.

Sur les 982 lits encore à rénover actuellement, quelque 250 devraient l'être cette année.

Par ailleurs, l'un de nos objectifs consiste à structurer davantage le groupe, notamment en matière de système d'information, car le mouvement de concentration du secteur est amené à s'accélérer avec d'importants besoins de transformation de l'offre sur le plan qualitatif. Le Noble souhaite participer activement à ces évolutions.

CF: Quelle est la visibilité du groupe pour cette nouvelle année?

DB: Le Noble Age évolue dans un secteur plutôt défensif caractérisé par des besoins soutenus, en raison principalement de facteurs démographiques.

Bien que prudents, nous sommes confiants dans l'avenir du groupe, au regard d'un modèle très structuré, de bases financières solides, ainsi que de la récurrence des résultats.

Nos principales interrogations portent sur l'accès au financement, dans un environnement contraint en la matière.

Toutefois, Le Noble Age peut se montrer relativement serein, étant donné que le groupe a mené avec succès une opération d'émission d'ORNANE (Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes), en février dernier.

Le montant demandé avait atteint 51,8 millions d'euros pour une allocation de 50 millions d'euros, sécurisant le financement de tous nos besoins de développement.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...