Bourse > Lagardere s.c.a. > Lagardere s.c.a. : Rebond attendu du résultat opérationnel en 2011 de lagardère
LAGARDERE S.C.A.LAGARDERE S.C.A. MMB - FR0000130213MMB - FR0000130213
22.840 € -0.70 % Temps réel Euronext Paris
22.930 €Ouverture : -0.39 %Perf Ouverture : 22.930 €+ Haut : 22.680 €+ Bas :
23.000 €Clôture veille : 240 216Volume : +0.18 %Capi échangé : 2 995 M€Capi. :

Lagardere s.c.a. : Rebond attendu du résultat opérationnel en 2011 de lagardère

Rebond attendu du résultat opérationnel en 2011 de lagardèreRebond attendu du résultat opérationnel en 2011 de lagardère

par Gwénaelle Barzic

PARIS (Reuters) - Lagardère a dit mercredi tabler sur un rebond de son résultat opérationnel en 2011 après deux années consécutives de repli, à la faveur de la poursuite de la reprise des recettes publicitaires.

Son dirigeant Arnaud Lagardère a par ailleurs assuré que le groupe irait au bout, "quoi qu'il arrive", de son projet d'introduction en Bourse des 20% qu'il détient dans Canal+ France, filiale de Vivendi, attendue début avril.

"On revient sur des croissances proches ou peut-être égales à deux chiffres, qu'on avait connues pendant quasiment dix années consécutives jusqu'en 2008", a déclaré le gérant commandité lors d'une conférence de presse.

"On revient à l'optimisme sur cette croissance de l'Ebit a-t-il ajouté".

Le conglomérat, numéro deux mondial de l'édition de livres derrière Pearson, prévoit une croissance de l'ordre de 10% de son résultat opérationnel courant (Résop) médias à changes constants au titre de 2011 mais cette prévision intègre les actifs de presse magazine internationale qui sont en cours de cession à l'américain Hearst. (voir )

Lagardère a précisé qu'il n'était pas en mesure à ce jour de fournir une projection qui tiendrait compte de cette cession en raison des incertitudes sur le calendrier de l'opération.

RECETTES PUBLICITAIRES ATTENDUES EN HAUSSE DE 3%

Les activités médias du groupe, qui possède notamment le magazine Elle, le Journal du Dimanche et la station de radio Europe 1, devraient profiter d'une nouvelle hausse des recettes publicitaires, estimée autour de 3% sur l'ensemble de 2011.

Le premier trimestre fait apparaître une tendance conforme à cette projection, a déclaré Didier Quillot, le patron de Lagardère Active, en précisant que la croissance des recettes publicitaires était plus forte à l'international qu'en France.

Lagardère Publishing devrait en revanche voir sa rentabilité baisser, 2010 étant probablement la dernière année à caractère exceptionnelle pour le pôle édition en raison du tarissement attendue des ventes de la saga à succès "Twilight", a noté Arnaud Lagardère.

Les romans de Stephenie Meyer, qui se sont encore écoulés à 11 millions d'exemplaires l'an dernier, ne devraient pas dépasser le million de ventes cette année, a précisé Arnaud Nourry, le patron de Lagardère Publishing.

Sur l'ensemble de 2010, Lagardère a dégagé un Résop médias de 468 millions d'euros, en recul de 2,3% à taux de change constant, dans le milieu de la fourchette de prévisions récemment relevée par le groupe.

Les 11 analystes interrogés par la rédaction de Reuters tablaient sur 464 millions d'euros.

Lagardère, qui avait publié en février un chiffre d'affaires en repli de 1,8% à données comparables à 7,97 milliards d'euros, a enregistré un résultat net part du groupe provisoire de 163 millions d'euros l'an dernier contre 137 millions d'euros en 2009.

LE DIVIDENDE PROBABLEMENT IDENTIQUE À 2009

EADS, dont Lagardère détient encore 7,5%, a eu un impact positif à hauteur de 43 millions d'euros, à comparer à une contribution négative de 49 millions d'euros lors de l'exercice précédent. La maison-mère d'Airbus a renoué avec les bénéfices en 2010, dépassant ses objectifs et les attentes du marché à la faveur d'un bond des prises de commandes d'Airbus.

Le chiffre du résultat net n'est que provisoire en attendant la finalisation des comptes 2010, la valorisation de la participation de Lagardère dans le groupe de télévision payante Canal+ France étant susceptible d'évoluer en fonction de la fourchette de prix qui sera fixée pour son introduction en Bourse.

Cette fourchette devrait être connue aux environs du 23 mars, a précisé le directeur financier Dominique d'Hinnin.

Du fait de cet élément comptable, le montant du dividende prévu au titre de 2010 ne sera annoncé qu'au moment de la finalisation des comptes mais Arnaud Lagardère a d'ores et déjà laissé entendre qu'il devrait être similaire à celui versé l'an dernier, à savoir 1,30 euro par action.

"On est déterminés à aller au bout de l'IPO quoi qu'il arrive", a redit Arnaud Lagardère lors de la conférence de presse. "C'est pour nous le meilleur juge de paix vis-à-vis de nos actionnaires".

Dans l'éventualité où Vivendi, qui a exprimé plusieurs fois le souhait de contrôler à terme 100% de sa filiale, ferait une offre de dernière minute, Lagardère la rendrait alors publique et poursuivrait le processus de vente, a ajouté le gérant commandité.

Avant la publication des résultats, l'action de Lagardère a clôturé en baisse de 0,82% à 32,7850 euros. Depuis le début de l'année, elle affiche une hausse de 6,3% contre +3,6% pour l'indice sectoriel européen des médias.

Edité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...