Bourse > Lagardere s.c.a. > Lagardere s.c.a. : Baisse des revenus de lagardère au 1er trimestre
LAGARDERE S.C.A.LAGARDERE S.C.A. MMB - FR0000130213MMB - FR0000130213
23.965 € +1.83 % Temps réel Euronext Paris
23.565 €Ouverture : +1.70 %Perf Ouverture : 23.980 €+ Haut : 23.565 €+ Bas :
23.535 €Clôture veille : 324 468Volume : +0.25 %Capi échangé : 3 143 M€Capi. :

Lagardere s.c.a. : Baisse des revenus de lagardère au 1er trimestre

Baisse des revenus de lagardère au 1er trimestreBaisse des revenus de lagardère au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - Lagardère a confirmé jeudi son objectif de résultat opérationnel pour 2012 en dépit d'une baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre liée au repli des recettes publicitaires et à la forte baisse d'activité de son pôle dédié au sport.

Le groupe de médias, qui a essuyé une lourde perte nette en 2011, espère toujours une stabilisation de son Résop médias à périmètre et changes constants cette année, une prévision déjà réaffirmée par le gérant commandité Arnaud Lagardère la semaine dernière.

Le titre a ouvert en hausse de 0,25% à 21,79 euros (+6,8% depuis début janvier).

A l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires, celui-ci avait indiqué que le premier trimestre avait été conforme aux attentes en termes de résultat mais "un petit peu plus difficile" concernant le chiffre d'affaires.

Sur les trois premiers mois de l'année, traditionnellement en creux pour le groupe de médias, le chiffre d'affaires s'est établi à 1,58 milliard d'euros, en recul de 2,0% à données comparables.

En données brutes, les ventes accusent une chute de 12,5% mais qui s'explique par un effet de périmètre lié à la cession de la presse magazine internationale et de radios russes l'an dernier.

Le conglomérat a pâti de la baisse de 7,3% des recettes publicitaires de son pôle médias, qui regroupe notamment Le Journal du dimanche et l'hebdomadaire Paris Match.

Les radios du groupe en France, Europe 1, RFM et Virgin Radio, ont particulièrement souffert, accusant une baisse de plus de 9% de leurs revenus.

LAGARDÈRE SERVICES CONTINUE DE PROGRESSER

Lagardère Unlimited, le pôle dédié au sport et au divertissement, a par ailleurs vu ses revenus dégringoler de 28,3% à 101 millions d'euros, sous le coup d'un calendrier sportif "moins favorable" sur les trois premiers mois de l'année, explique la société dans un communiqué.

Le livre a en revanche résisté, affichant des ventes stables sur la période, en dépit d'une baisse d'activité en France et surtout en Espagne où le chiffre d'affaires s'est replié de 11,6%.

Aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, le pôle édition de Lagardère, qui regroupe entre autres les maison d'édition Hachette, Fayard et Grasset, poursuit sa percée dans le livre numérique qui représente désormais Outre-Atlantique 28% des ventes d'ouvrages grand public destinés à un public adulte contre 20% l'an dernier.

Lagardere Publishing a frappé un grand coup récemment en signant l'auteur de la saga culte des Harry Potter, J.K. Rowling, pour son prochain romain "The Casual Vacancy" qui sortira en anglais le 27 septembre prochain.

La division Services, qui possède entre autres la chaîne de maisons de la presse et librairies Relay, est la seule à afficher une progression de ses ventes au premier trimestre, tirée notamment par le boom des activités de "duty free" dans les aéroports en France (+20,4%).

Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...