Bourse > Lafuma > Lafuma : Lafuma vise une marge d'exploitation de 6 à 8% d'ici cinq ans
LAFUMALAFUMA LAF - FR0000035263LAF - FR0000035263
18.150 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
18.160 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 129 M€Capi. :

Lafuma : Lafuma vise une marge d'exploitation de 6 à 8% d'ici cinq ans

tradingsat

par Mehdi-Nicolas El Moueffak et Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Lafuma espère atteindre une marge d'exploitation de 6 à 8% d'ici cinq ans grâce à une offensive commerciale en Europe et sur le marché asiatique, a déclaré mercredi son secrétaire général Gilles Venet dans une interview à Reuters.

Le concepteur et fabricant français d'articles et d'équipements de sport et de loisirs, après plusieurs années difficiles, anticipe une croissance de son activité sur le trimestre qui commence en juillet, quatrième de l'exercice, ainsi que sur l'exercice suivant.

Le groupe prévoit de dégager un résultat net positif pour l'exercice en cours avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 250 millions, conformément aux attentes des analystes. Il avait accusé une perte de 3,6 millions d'euros lors de l'exercice 2009-2010 au 30 septembre 2010 avec un résultat opérationnel limité à 0,6 million.

"Le groupe Lafuma aujourd'hui (...) s'ouvre sur une période nouvelle", a dit Gilles Venet. "Nous sortons d'une crise qui nous a beaucoup occupés pendant trois ans."

En effet le groupe, créé en 1930, a été durement touché par la récession économique et a dû lancer une augmentation de capital de 10 millions d'euros en 2009, qui s'est traduite par une prise de participation de la CDC, qui détient 14,6% du capital.

En Chine, Lafuma vise une augmentation substantielle de son chiffre d'affaire à 15-20 millions d'euros en 2015-16, contre trois millions environ en 2009-10.

Le groupe drômois a ainsi créé en 2010 une joint-venture avec son partenaire coréen LG Fashion dans le but de s'étendre sur le marché chinois, "un partenaire solide", selon le secrétaire général.

CULTIVER LE JARDIN EUROPÉEN

En Europe, Lafuma veut accroître ses efforts commerciaux afin de pratiquement doubler ses ventes à 100 millions dans les cinq à dix prochaines années.

"Nous ne sommes pas suffisamment présents et reconnus chez nos voisin européens, donc il faut savoir cultiver son propre jardin.", a dit Gilles Venet, ajoutant vouloir renforcer sa performance en Belgique, en Allemagne, et dans les pays de l'arc alpin notamment.

Le groupe, historiquement positionné sur le marché de l'outdoor avec Lafuma a entamé une politique de croissance externe depuis 1995 avec l'acquisition de Millet, Le Chameau, Oxbow et enfin Eider en 2008, possédant désormais cinq marques complémentaires.

Ainsi, la croissance du chiffre d'affaire passera à l'avenir par une croissance organique et non par une croissance externe, dans un contexte de consolidation de l'industrie avec l'acquisition en juin de la marque de vêtements de sports de plein air Timberland par le numéro un mondial du secteur VF CORP. (voir )

L'action Lafuma a clôturé en baisse de 1,96% à 22,99 euros. Elle enregistre toutefois une progression de près de 68% depuis le début de l'année, portant sa capitalisation boursière à près de 80 millions d'euros.

Après la suppression du dividende depuis 2007-08, Gilles Venet espère parvenir à un taux de distribution de 30% au cours des années à venir si le résultat net le permet.

Édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...