Bourse > Lafarge > Lafarge : Résultat net en baisse de 28% en 2011, mais la dette diminue
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Résultat net en baisse de 28% en 2011, mais la dette diminue

Résultat net en baisse de 28% en 2011, mais la dette diminueRésultat net en baisse de 28% en 2011, mais la dette diminue

(Tradingsat.com) - Lafarge a réduit sa dette en 2011, principal sujet d'inquiétude des marchés, et envisage encore de la réduire en 2012 grâce à la mise en oeuvre d'actions visant à maximiser ses cash flows opérationnels, a indiqué vendredi le cimentier français après avoir publié une perte nette de 3 millions d'euros au quatrième trimestre, contre un bénéfice de 62 M€ un an avant.

Le chiffre d'affaires du T4 a néanmoins progressé de 7% à périmètre et taux de change constants, à 3 813 millions d'euros, tandis que l'EBITDA a progressé de 1% à 798 millions d'euros. Des chiffres plutôt rassurants, le groupe évoquant même des "tendances positives au quatrième trimestre".

Sur l'ensemble de l'année, le groupe a fait état d'un bénéfice net de 593 millions d'euros, en recul de 28% par rapport à 2010, alors que le consensus visait 686 M€. Lafarge explique que son résultat net a été affecté par l'impact d'une dépréciation de goodwill de 285 millions d'euros, sans effet cash, principalement en Grèce. Le chiffre d'affaires 2011 atteint 15 284 millions d'euros, en hausse de 5% par rapport à 2010.

Par ailleurs, le groupe a atteint son objectif de réduction de l'endettement net de 2 milliards d'euros et a renforcé sa liquidité déjà importante. La cession stratégique d'actifs Plâtre a généré un gain net de 466 millions d'euros.  La réduction des coûts s'est accélérée fin 2011, avec la réalisation de 100 millions d'euros d'économies au quatrième trimestre, soit 250 millions d'euros sur l'année, dépassant ainsi largement l'objectif de 200 millions d'euros. Le Groupe prévoit de réaliser au moins 400 millions d'euros d'économies en 2012, dans le cadre du programme annoncé de 500 millions d'euros de réduction des coûts.

Lafarge anticipe une demande de ciment en hausse, et prévoit une progression du marché comprise entre 1% et 4% en 2012 par rapport à 2011. Les marchés émergents demeurent le principal moteur de croissance de la demande, et Lafarge en bénéficiera grâce à une bonne répartition géographique d'actifs de grande qualité. Les prix devraient être en hausse sur l'année 2012, et l'inflation des coûts plus modérée qu'en 2011.

Il sera proposé à la prochaine assemblée générale du groupe de réduire le dividende à 50 centimes d'euro par action.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...