Bourse > Lafarge > Lafarge : Progression des volumes et confirmation des objectifs 2013-2014
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Progression des volumes et confirmation des objectifs 2013-2014

LAFARGELAFARGE

(Tradingsat.com) - Lafarge a publié mercredi matin des comptes du troisième trimestre 2013 marqués par l'impact de l'évolution des taux de change dans un contexte de progression des volumes.

Le chiffre d'affaires du groupe cimentier s'inscrit en baisse de 4 % à 4 236 millions d'euros sur la période par rapport au troisième trimestre 2012, mais il progresse de 4 % à périmètre et taux de change constants.

L'Ebitda recule de 6 % à 1 007 millions d'euros (mais il progresse de 4 % à périmètre et taux de change constants), tandis que le résultat d'exploitation courant diminue de 7 % à 755 millions d'euros (en hausse de 5 % à périmètre et taux de change constants), pour un résultat net stable à 304 millions d'euros.

Si "la progression des volumes a été continue, sous l’effet conjugué de la croissance qui se poursuit dans la plupart des marchés émergents, de la reprise aux Etats-Unis, et de la stabilisation de l’Europe à un faible niveau", le groupe cimentier souligne l'impact négatif des taux de change sur son activité et ses résultats au cours du trimestre écoulé.

Toutefois, "dans un environnement marqué par l’amélioration des tendances de volumes et par des effets de change défavorables, nous avons progressé dans la mise en œuvre de notre plan stratégique au troisième trimestre", a déclaré Bruno Lafont, le PDG de Lafarge.

L’endettement net, qui s’élève à 10,9 milliards d'euros au 30 septembre, a été réduit de 1,3 milliard d'euros par rapport au 30 septembre 2012 et de 0,9 milliard d'euros sur le trimestre, "notamment grâce à des cessions réalisées à des multiples attractifs", précise le groupe. Lafarge confirme aussi son objectif de réaliser son plan 2012-2015 dès fin 2014, avec au moins 600 millions d'euros d’Ebitda additionnel en 2014 grâce à la réduction de coûts et à l’innovation.

A plus court terme, le groupe annonce que "les actions en matière de réduction de coûts et d’innovation devraient permettre de générer 650 millions d'euros d'Ebitda additionnel en 2013".

Lafarge prévoit une croissance globale de la demande de ciment comprise entre 0 et 3 % sur ses marchés en 2013 par rapport à 2012, "ce qui induit une amélioration des tendances au deuxième semestre par rapport au premier semestre, alors que la reprise se confirme aux Etats-Unis, que la croissance sur la plupart des marchés émergents continue et que l’Europe se stabilise à un niveau faible".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...