Bourse > Lafarge > Lafarge : Souhaite générer 600 ME d'EBITDA en plus en 2014
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Souhaite générer 600 ME d'EBITDA en plus en 2014

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires est en baisse de 4% à 15 198 ME (+2%sur base comparable). Au 4ème trimestre, le chiffre d'affaires s'inscrit à 3 714 ME (-2% et +5% sur base comparable).

L'EBITDA est en repli de 9% à 3 102 ME sur l'exercice (+2% sur base comparable). Au 4ème trimestre, l'EBITDA est en progression de 14 % sur base comparable. ' Il est en croissance dans l'ensemble des régions, bénéficiant d'une hausse des volumes, d'une bonne résistance des prix et de l'accélération des mesures de réductions des coûts et d'innovation '.

' Cette croissance est notamment le reflet de la performance solide enregistrée en Amérique du Nord, au Moyen-Orient/Afrique et en Asie. Sur base comparable, la marge brute d'exploitation s'est améliorée de 170 points de base sur le trimestre ' indique le groupe.

Le résultat net part du Groupe, qui s'élève à 213 millions d'euros sur le trimestre, a bénéficié des plus-values enregistrées sur les cessions d'actifs.

La dette nette a été réduite d'un milliard d'euros sur l'année. Elle s'établit à 10,3 milliards d'euros à fin décembre. Par ailleurs, depuis la fin de l'année, le Groupe a sécurisé 380 millions d'euros de cessions qui ont déjà été finalisées.

Lafarge anticipe une croissance de la demande de ciment comprise entre 2 et 5 % sur ses marchés en 2014 par rapport à 2013. Les marchés bénéficieront de manière croissante de la reprise de l'économie américaine et du dynamisme persistant des marchés émergents tandis que l'Europe devrait se stabiliser.

Le Groupe a pour objectif de générer 600 millions d'euros EBITDA additionnel en 2014 grâce à ses actions de réduction de coûts et d'innovation (plus de 400 millions d'euros et plus de 200 millions d'euros respectivement).

Au-delà, sur 2015 et 2016, ces mesures devraient générer un EBITDA additionnel de 1,1 milliard d'euros, dont 600 millions d'euros de réduction des coûts et 500 millions d'euros grâce à l'innovation. Cela représente un objectif d'au moins 550 millions d'euros par an.

Le Groupe a également pour objectif de ramener l'endettement net à moins de 9 milliards d'euros en 2014.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...