Bourse > Lafarge > Lafarge : Lafarge prudent après un 2e trimestre pénalisé par les coûts
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Lafarge prudent après un 2e trimestre pénalisé par les coûts

Lafarge prudent après un 2e trimestre pénalisé par les coûtsLafarge prudent après un 2e trimestre pénalisé par les coûts

PARIS (Reuters) - Lafarge a prévenu jeudi que la hausse des coûts et les effets de changes devraient avoir un impact sur la croissance de ses résultats 2011 après avoir pesé sur le deuxième trimestre, tout en confirmant l'objectif de réduire son endettement de 2 milliards sur l'ensemble de l'année.

Le numéro un mondial du ciment, numéro deux mondial pour le béton, a réalisé au deuxième trimestre un chiffre d'affaires stable à 4,416 milliards d'euros.

Le résultat opérationnel courant est ressorti à 702 millions, en baisse de 12%, tandis que la marge opérationnelle a reculé de 290 points de base à 15,9% contre 18,8% un an auparavant.

Le bénéfice net part du groupe est en baisse de 12% sur le trimestre à 289 millions et de 34% sur les six premiers mois de l'année à 260 millions.

L'action Lafarge a ouvert en baisse de 5% à la Bourse de Paris avant de se reprendre légèrement et de coter 38,79 euros (-2,27%) à 09h12. Le titre abandonne 17,3% depuis le début de l'année, contre une baisse de 8,5% pour l'indice DJ Stoxx du secteur.

Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une stabilité du chiffre d'affaires au deuxième trimestre à 4,415 milliards et à un repli de 7,5% du résultat opérationnel courant à 773,6 millions d'euros.

"L'inflation des coûts et les effets de change pèsent sur les résultats et devraient avoir un impact sur la croissance des résultats de l'année", indique Lafarge dans un communiqué.

A la fin du premier trimestre, le groupe, qui ne donne pas de prévisions de résultats, s'était dit "bien positionné" pour réaliser une croissance de ses profits en 2011.

Au cours d'une conférence téléphonique, le PDG Bruno Lafont a confirmé l'anticipation faite à l'issue du premier trimestre d'une hausse de 10% des coûts énergétiques sur 2011 et a dit s'attendre à une progression de 6% des coûts globaux.

Le groupe a réalisé 50 millions d'euros d'économies de coûts structurels au deuxième trimestre comme au premier, en ligne avec son objectif d'une réduction d'au moins 200 millions cette année.

Lafarge a confirmé son anticipation d'une hausse de la demande de ciment comprise entre 2% et 5% cette année, les marchés émergents demeurant le moteur principal de la progression des volumes.

"Les prix du ciment ont poursuivi leur progression depuis le quatrième trimestre 2010 mais sont légèrement inférieurs à ceux du premier trimestre 2010", précise le groupe dans son communiqué.

Bruno Lafont a réitéré la détermination de Lafarge à compenser l'alourdissement de ses coûts par des augmentations de ses prix de vente au cours des prochains trimestres.

Lafarge, qui a annoncé ce mois-ci la cession d'une grande partie de ses activités plâtres pour près d'un milliard d'euros, a confirmé son objectif de désendettement d'au moins 2 milliards d'euros en 2011. L'endettement net du groupe se situait à 14,26 milliards d'euros à la fin du premier semestre, contre 15,16 milliards un an auparavant (-6%).

Le montant total des investissements s'est élevé à 587 millions d'euros sur les six premiers mois de 2011 contre 718 millions pour la période correspondante de 2010.

Le groupe a revu à la hausse ses prévisions d'investissements de 1 milliard à 1,2 milliard d'euros pour 2011 afin de financer des projets de développement et de productivité.

Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...