Bourse > Lafarge > Lafarge : L'Inde valide la fusion avec Holcim
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : L'Inde valide la fusion avec Holcim

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce projet qui ne fait pas ou plus l'unanimité et semble en conséquence plus complexe à mettre en oeuvre qu'attendu n'en a pas moins été approuvé par la Commission de la concurrence indienne (CCI).

Cette dernière s'est dite favorable à la fusion entre Lafarge et Holcim, deux géants du secteur du ciment, moyennant la cession d'un ensemble d'actifs qui comprend une cimenterie et une station de broyage dans l'Est de l'Inde (représentant une capacité annuelle de production de ciment d'environ 5 millions de tonnes).

L'Inde est un marché important pour le futur groupe LafargeHolcim, qui y disposera d'un portefeuille équilibré dans le secteur du ciment, des granulats et du béton, a souligné le groupe français, pour qui le groupe combiné aura une capacité de production d'environ 68 millions de tonnes de ciment dans le pays.

Lafarge a par ailleurs maintenu sa prévision d'une finalisation du susnommé projet en juillet prochain, avec pour objectif de créer un groupe bénéficiant du portefeuille le plus équilibré et diversifié du secteur, présent dans 90 pays et disposant d'un fort potentiel de création de valeur pour toutes ses parties prenantes.

Rappelons que Bloomberg a rapporté en fin de semaine dernière qu'Eurocement Holding, le deuxième actionnaire d'Holcim avec 10,8% du capital, pourrait s'opposer à la fusion du groupe suisse avec Lafarge. Le site Internet d'informations financières a cité une source proche du dossier selon laquelle Eurocement ne serait pas satisfait des nouveaux termes de la fusion, à savoir 0,9 action Holcim pour une action Lafarge, car il aurait souhaité une révision plus importante.

Considérant qu'une majorité des deux tiers est nécessaire pour une augmentation de capital indispensable à la réussite de l'opération, celle-ci pourrait capoter en cas de vote négatif de l'actionnaire lors de l'Assemblée générale du mois prochain. Une Assemblée générale qui promet d'être animée.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...