Bourse > Lafarge > Lafarge : Bryan Garnier relève sa cible à 85 euros
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Bryan Garnier relève sa cible à 85 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nombreux sont les bureaux d'études qui se penchent sur les dossiers Lafarge et Holcim après que les deux géants du ciment aient annoncé leur projet de 'fusion entre égaux'. Les synergies que le nouveau groupe devrait dégager sont presque unanimement saluées. Bryan, Garnier & Co. ne fait pas exception et vient de de relever ses estimations de juste valeur des actions Lafarge (de 66 à 85 euros) et Holcim (de 79 à 100 francs suisses). Les deux titres restent conseillés à l'achat.

Alors que la Bourse de Paris est à l'équilibre ce matin, l'action Lafarge consolide de 1,8% à 64,5 euros.

Depuis jeudi dernier au soir, soit à la veille de l'annonce de la fusion avec Holcim, l'action Lafarge s'est adjugée 9,6%. Parallèlement à Zurich, l'action Holcim a pris 6,9%.

Bryan Garnier met en avant les synergies du rapprochement, que les deux groupes estiment à 1,7 milliard de francs suisses (1,4 milliard d'euros environ). Un chiffre jugé 'réaliste' par les analystes à l'aune des dernières transactions dans le secteur.

Afin de satisfaire aux impératifs réglementaires en matière de concentration, LafargeHolcim devrait devoir céder des actifs à hauteur de 6,6 milliards de francs (5,5 milliards d'euros environ). Principaux pays concernées, à en croire les analystes : la France (1,6 milliard de francs), les Philippines (1,2 milliard), le Maroc (971 millions de francs), ou encore la Roumanie, le Canada et le Royaume-Uni, trois pays où les reventes pourraient atteindre 700 millions de francs environ.

Du fait de ces sorties du périmètre, le ratio de dette nette sur l'excédent brut d'exploitation reviendrait de 2,9 à 2,3 fois, ajoute Bryan Garnier.

Enfin, concluent les analystes, le nouveau géant du ciment 'devrait mener une politique favorable aux actionnaires' : Bryan Garnier se déclare agréablement surpris des intentions de la direction en matière de dividende. Le futur LafargeHolcim vise, d'après la présentation, un taux de distribution des bénéfices de 40 à 50% environ, soit 'bien au-delà de la moyenne des valeurs que nous suivons dans ce secteur, qui se situe vers 30%', mentionne la note de recherche.

Enfin, un dividende exceptionnel ne peut être exclu si les cessions débouchaient sur des plus-values significatives.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...