Bourse > Lafarge > Lafarge : Aurel BGC confirme son conseil acheteur
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Aurel BGC confirme son conseil acheteur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aurel BGC fait le point ce matin sur les cimentiers européens après les publications des résultats annuels par les derniers acteurs du secteur. Dans ce cadre, le bureau d'études confirme son conseil d'achat sur la valeur française Lafarge. L'objectif de cours de 60 euros est également confirmé.

En Bourse de Paris ce matin où le CAC 40 prend 0,3%, l'action Lafarge prend 1,1% à 54,2 euros.

Autre groupe français, Vicat est également conseillé à l'achat, avec une cible de 65 euros.

Selon Aurel BGC, '2014 sera une année charnière' pour les cimentiers. Elle ne sera pas exempte d'incertitudes en raison des élections qui sont attendues dans de nombreux, sans oublier les devises qui pourraient de nouveau perturber les comptes.

Mais les prix devraient globalement s'orienter à la hausse, plus d'ailleurs qu'en 2013, alors que les coûts (principalement énergétiques) resteraient sages. Et d'une manière générale, la tendance à la reprise des volumes observée depuis mi-2013 se confirmera probablement.

Concernant spécifiquement Lafarge, Aurel BGC estime que 'le cours de Bourse devrait continuer de bénéficier de la dynamique favorable du plan de performance, alors que l'environnement prix devrait s'avérer plus favorable, en particulier aux Etats-Unis.'

En outre, la dette portée par Lafarge est en phase de réduction et la direction a réaffirmé son intention de recouvrer une notation-crédit de catégorie dite d'investissement. Les frais financiers devraient donc s'orienter à la baisse.

La croissance ne devrait pas être en reste : 'à cela s'ajoute la volonté de Lafarge de renforcer à moindre coût sa présence en Afrique Sub saharienne, en particulier le Nigéria, la Tanzanie et la Zambie', indique la note de recherche.

Faut-il enfin s'inquiéter de la forte présence du groupe en Afrique et au Moyen-Orient ? Pas vraiment, selon les analystes, d'abord car l'Egypte ne représente que 3% des ventes. Ensuite, cette zone, 'qui pesait 37% de l'EBITDA en 2013, a affiché une très belle performance de son chiffre d'affaires durant le 4e trimestre' 2013 avec une croissance à données comparables de 9%.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...