Bourse > Lafarge > Lafarge : Holcim ne veut plus d'un mariage "entre égaux", l'action chute
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Holcim ne veut plus d'un mariage "entre égaux", l'action chute

(Tradingsat.com) - Lafarge chutait de près de 5% lundi à mi-séance (-4,8% à 61,9 euros à 12h30), soit la plus forte baisse parmi les valeurs du CAC 40 et du SBF 120. Les investisseurs s'inquiètent des fortes tensions surgies ce week-end entre le groupe cimentier français et son homologue suisse Holcim.

Dans un bref courrier adressé dimanche à son "partenaire" français, ce dernier remet en cause les termes de l'accord négocié en juillet dernier. Au vu des requêtes formulées par Holcim, la "fusion entre égaux" prendrait finalement la forme d'une prise de contrôle de Lafarge par Holcim, tant capitalistique que sur le plan de la gouvernance.

D'une part, le conseil d'administration d'Holcim veut renégocier la parité fixée à l'origine, qui prévoit que, dans le cadre de l’offre publique d'échange que lancera le groupe suisse, les propriétaires de Lafarge recevront une action Holcim pour chacun de leurs titres.

D'autre part, ils ne veulent tout simplement plus de Bruno Lafont, l'actuel PDG de Lafarge, pour diriger le futur ensemble fusionné, rompant l'équilibre des forces, alors que la composition du conseil d'administration du futur groupe devait compter 7 membres de Lafarge et 7 d'Holcim.

En réponse, Lafarge a indiqué qu'il était "prêt à explorer la possibilité d'une révision de la parité en ligne avec les conditions de marché récentes", après la récente réévaluation du franc suisse par rapport à l'euro. En revanche, le groupe français n'acceptera "aucune autre modification des accords actuels".

Selon les informations de Bloomberg, au lieu de la parité prévue à l'origine, Holcim souhaiterait désormais échanger 0,875 de chacune de ses actions contre une action Lafarge, tandis que Lafarge serait disposé à accepter une parité de 0,93 pour sauver l'accord.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...