Bourse > Kering > Kering : PPR se rebaptise Kering pour son recentrage sur le luxe
KERINGKERING KER - FR0000121485KER - FR0000121485
203.800 € -0.49 % Temps réel Euronext Paris
205.000 €Ouverture : -0.59 %Perf Ouverture : 205.300 €+ Haut : 203.750 €+ Bas :
204.800 €Clôture veille : 12 203Volume : +0.01 %Capi échangé : 25 736 M€Capi. :

Kering : PPR se rebaptise Kering pour son recentrage sur le luxe

PPR change de nom et devient PPR change de nom et devient

par Elena Berton

PARIS (Reuters) - PPR a choisi de s'appeler "Kering", un changement de nom qui officialise son recentrage sur les segments plus porteurs du luxe et de l'habillement sportif, loin de la distribution symbolisée par Le Printemps et La Redoute.

C'est la cinquième fois que PPR, propriétaire des marques emblématiques Gucci et Saint Laurent, change de raison sociale depuis son introduction en Bourse en 1988.

"Changer d'identité est l'aboutissement logique et nécessaire de la transformation. Au-delà d'un simple changement de périmètre ou d'activité, ce que ce nouveau nom reflète, c'est la nouvelle nature du groupe", a déclaré vendredi à la presse le PDG François-Henri Pinault.

Kering compte désormais principalement sur le pôle luxe (Gucci, Bottega Veneta ou Saint Laurent), qui pèse maintenant pour 60% des ventes et pour 90% de la rentabilité opérationnelle du groupe grâce à la sortie de la Fnac de ses comptes.

Le nouveau nom de PPR est un clin d'oeil aux origines bretonnes de son PDG puisque "ker" signifie foyer et lieu de vie en breton, tandis que la terminaison en "ing" exprime le dynamisme et la dimension internationale du groupe.

Le changement de nom, qui deviendra officiel après avoir été validé par les actionnaires lors de l'assemblée générale du 18 juin, suscite un certain scepticisme.

"Cela fait du sens parce que la distribution ne fait plus partie de la stratégie du groupe. Mais pour parler franchement (...), j'aurais imaginé un nom plus proche des marques de luxe du groupe ou évoquant le luxe", note Mario Ortelli, analyste chez Bernstein Research.

PPR est devenu un conglomérat de la distribution dans les années 1990 après une série d'acquisitions, comme Le Printemps, La Redoute, la Fnac et Conforama.

L'acquisition de 42% dans Gucci Group en 1999 a entamé la mue du groupe, qui s'appelait alors Pinault-Printemps-Redoute, vers le luxe et les équipements sportifs.

Après avoir cédé des activités dans la distribution, le groupe s'est rebaptisé PPR SA en 2005, l'année de l'arrivée à sa tête de Francois-Henri Pinault.

LA TRANSFORMATION PRESQUE TERMINÉE

Avec la scission de la Fnac attendue en juin et la vente des divisions restantes du pôle de vente par correspondance Redcats également attendue cette année, la transformation du groupe est quasiment achevée.

Puma, division en difficulté spécialisée dans les équipements de sports, aura un nouveau directeur général prochainement, a indiqué François-Henri Pinault.

Franz Koch avait annoncé en décembre qu'il quitterait en mars le poste de DG qu'il occupe depuis juillet 2011. Puma, qui a vu son bénéfice net chuter de 70% en 2012, a engagé la plus importante restructuration de ces 20 dernières années dans l'espoir d'endiguer la baisse de ses profits et de doper ses ventes.

Puma, qui réduit ses coûts et sa gamme de produits, cherche ainsi à rattraper ses concurrents comme l'allemand Adidas et l'américain Nike.

PPR compte parallèlement se renforcer dans la joaillerie où il est peu présent. Il s'apprêterait à prendre le contrôle de l'italien Pomellato, selon des sources proches du dossier estimant qu'un accord pourrait intervenir début avril.

François-Henri Pinault s'est refusé à tout commentaire sur les projets d'acquisition de son groupe.

En Bourse, l'action PPR a clôturé en baisse de 1,21% à 171,95 euros, donnant une capitalisation de 21,7 milliards d'euros. Elle gagne 22% depuis le début de l'année.

Puma, coté à Francfort, a fini sur un gain de 0,72%.

Cyril Altmeyer et Noëlle Mennella pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...