Bourse > Kering > Kering : Ppr prépare la cession de redcats et s'intéresse à brioni
KERINGKERING KER - FR0000121485KER - FR0000121485
207.000 € +1.07 % Temps réel Euronext Paris
206.400 €Ouverture : +0.29 %Perf Ouverture : 208.450 €+ Haut : 206.200 €+ Bas :
204.800 €Clôture veille : 49 181Volume : +0.04 %Capi échangé : 26 140 M€Capi. :

Kering : Ppr prépare la cession de redcats et s'intéresse à brioni

tradingsat

par Christian Plumb et Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - PPR est en passe d'accélérer son recentrage sur le luxe et la mode, au détriment de la distribution, en s'apprêtant à lancer formellement la cession de Redcats et en étudiant un possible rachat du tailleur italien Brioni, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

Le propriétaire de Gucci et Puma pourrait donner le coup d'envoi avant la fin de la semaine au processus formel de cession de sa filiale de vente à distance Redcats, dont il pourrait tirer entre 1,5 et 2 milliards d'euros.

Après avoir vendu Conforama au sud-africain Steinhoff en mars dernier, PPR poursuit ainsi la réorientation de son portefeuille d'activités, et étudierait dans le même temps, selon deux sources, un possible rachat du tailleur italien Brioni pour environ 350 millions d'euros.

En termes de calendrier, l'opération Redcats serait la première à intervenir, même si l'instabilité des marchés financiers fait peser certains doutes sur son déclenchement.

"C'est pour cette semaine", a estimé l'une des sources à propos du lancement du processus de vente de Redcats, ajoutant qu'il y avait cependant un risque que l'envoi des "informations mémorandum" aux acheteurs potentiels soit reporté.

Selon les personnes interrogées par Reuters, les banques intéressées par le financement de la transaction auraient fait part de leurs propositions la semaine dernière.

De nombreuses inconnues demeurent cependant, comme la valorisation de l'entreprise ou une éventuelle vente par appartements de Redcats, qui possède les marques La Redoute, Cyrillus, Kingsize et Jessica London.

Selon les différentes estimations, PPR attendrait entre 1,5 et 2 milliards d'euros de l'opération pour laquelle les candidats pourraient soumettre leurs premières offres au mois de septembre.

PPR a demandé à la banque Rothschild & Cie de piloter la cession de Redcats qui, à ce stade, attire pour l'essentiel des fonds d'investissement, comme le français PAI.

BRIONI "LOIN D'ÊTRE BOUCLÉE"

Un éventuel rachat de Brioni apparaît plus lointain.

Une des deux sources interrogées par Reuters a déclaré que des discussions "étaient en cours" sur un possible rachat du groupe familial italien, connu pour ses costumes d'homme haut de gamme.

L'autre, plus prudente, a indiqué que Brioni était depuis longtemps dans la ligne de mire de PPR et que l'opération était "loin d'être bouclée".

"PPR est toujours en train de regarder, de discuter (...) mais ça ne se traduit pas toujours par une opération concrète", a déclaré cette source, estimant que le chiffre de 350 millions d'euros est ""sensé en terme de ratios".

PPR n'a pas souhaité commenté ces informations.

L'italien Brioni n'a pas non plus fait de commentaire, alors que le quotidien italien Corriere della Sera rapportait plus tôt dans la journée que les dirigeants de PPR étaient en Italie pour étudier les comptes du tailleur, connu pour ses costumes haut-de-gamme.

Avec la contribution de Pascale Denis, Marie Mawad et Astrid Wendlandt, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...