Bourse > Kering > Kering : Prudent sur les lunettes, Exane reste neutre
KERINGKERING KER - FR0000121485KER - FR0000121485
208.600 € +1.86 % Temps réel Euronext Paris
206.400 €Ouverture : +1.07 %Perf Ouverture : 208.950 €+ Haut : 206.200 €+ Bas :
204.800 €Clôture veille : 186 242Volume : +0.15 %Capi échangé : 26 342 M€Capi. :

Kering : Prudent sur les lunettes, Exane reste neutre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes d'Exane BNP Paribas sont revenus ce matin sur le dossier Kering sous l'angle de la reprise en main de l'activité lunettes de la marque Gucci. Si l'opération leur semble intéressante, elle n'est pas dénuée de risques. Y compris d'ailleurs pour l'italien Luxottica, un grand fabriquant de montures. Le conseil d'Exane sur l'action Kering reste donc neutre sur Kering, et l'objectif de cours de 175 euros.

A la Bourse de Paris, l'action Kering prend 0,9% à 157 euros dans un marché en hausse de 0,3%.

En effet, Kering a décidé début septembre de 'réinternaliser' l'essentiel de sa principale licence de lunettes, Gucci, sera reprise au lunettier italien Safilo deux ans avant le terme initial du contrat, soit fin 2016. 'C'est la première fois qu'une 'mégamarque' comme Gucci se lance directement dans la lunetterie', relève Exane, qui souligne que l'activité a été confiée à Roberto Vedovotto, ancien de Safilo et 'l'un des plus compétents managers du secteur', selon la note de recherche.

Cependant, cela ne sera pas gratuit, note Exane : pour reprendre Gucci, Kering devra régler 90 millions d'euros à Safilo pour résiliation anticipée et renoncer aux 'royalties' de 50 millions que lui versait le groupe italien, tout en devant investir de quoi développer une nouvelle division en propre.

De plus, la visibilité de cette activité est faible, tant en ce qui concerne l'appétit du consommateur final que celui des grossistes.

Enfin, la branche lunettes de Gucci se retrouvera en concurrence directe avec des groupes nettement plus imposants, comme un autre acteur italien, Luxottica. 'Cela pourrait poser problème, tout spécialement lors de la distribution', relève Exane.

Bien évidemment, l'opération n'est pas dépourvue d'aspects positifs, même s'ils ne semblent pas prégnants pour Exane : en internalisant les lunettes Gucci, Kering limite la banalisation de la marque et se rapproche des consommateurs finaux.

En outre, relève Exane, 'un éventuel succès de Kering constituerait un signal négatif pour Luxottica”. Certes, la plus importante des licences du groupe italien ne représente qu'environ 3% de son CA, mais si d'autres clients venaient à imiter Kering, le titre Luxottica, dont le PER est élevé (24 fois en 2015), pourrait en souffrir. Exane reste également neutre sur Luxottica, avec une cible de 44 euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...