Bourse > Kering > Kering : Départ chez Brioni du directeur artistique arrivé en mars
KERINGKERING KER - FR0000121485KER - FR0000121485
212.550 € -0.19 % Temps réel Euronext Paris
213.150 €Ouverture : -0.28 %Perf Ouverture : 214.800 €+ Haut : 212.250 €+ Bas :
212.950 €Clôture veille : 236 076Volume : +0.19 %Capi échangé : 26 841 M€Capi. :

Kering : Départ chez Brioni du directeur artistique arrivé en mars

Départ chez Brioni du directeur artistique arrivé en marsDépart chez Brioni du directeur artistique arrivé en mars

PARIS (Reuters) - Brioni (groupe Kering) a annoncé mardi le départ de son directeur artistique, Justin O'Shea, sept mois seulement après sa nomination.

Le tailleur italien l'avait recruté en mars, quelques jours après l'annonce d'un plan de restructuration passant par d'importantes suppressions de postes.

"La stratégie de revitalisation de Brioni commencée au début de l'année se déroulera selon un plan à long terme visant faire de la marque un leader du luxe masculin", indique Brioni dans un communiqué, sans donner davantage de précisions.

La marque a entamé, sous la houlette de Justin O'Shea, un repositionnement radical avec un nouveau logo, un nouveau concept de boutiques et une campagne de publicité dans laquelle figurait le groupe Metallica.

"Il y a eu des divergences sur l'exécution de la stratégie", dit-on de source proche du dossier.

Brioni, jadis coqueluche des grands acteurs hollywoodiens et tailleur de James Bond pendant une dizaine d'années, traverse une passe difficile et a engagé un important plan de restructuration.

Très présent en Europe de l'Ouest et aux Etats-Unis, le tailleur romain a subi de plein fouet la récession en Russie et la chute des flux touristiques en Europe pour cause d'attentats.

La collection automne-hiver 2017 sera présentée aux acheteurs au show-room de Milan à partir de la mi-novembre.

La marque emploie aujourd'hui 1.200 personnes, contre 1.800 lors de son achat par Kering en 2011.

Justin O'Shea, qui n'est pas designer, s'est fait connaître pour son coup d'oeil en tant que responsable des achats du site de vente de mode en ligne mytheresa.com. Il a été un des artisans du succès du site créé en Allemagne en 2006 et racheté en 2014 par les grands magasins américains Neiman Marcus.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...