Bourse > Johnson & johnson > Johnson & johnson : Sur le rachat de synthes, l'ue dit oui mais
JOHNSON & JOHNSONJOHNSON & JOHNSON JNJ - US4781601046JNJ - US4781601046
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Johnson & johnson : Sur le rachat de synthes, l'ue dit oui mais

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, le projet d'acquisition de Synthes Inc. par Johnson & Johnson, deux sociétés américaines présentes sur le marché des appareils médicaux orthopédiques.

L'enquête de la Commission a confirmé que, sous réserve de la cession des activités de Johnson & Johnson dans le secteur de la traumatologie, l'entité issue de la concentration continuerait d'être confrontée à plusieurs autres concurrents puissants et que les clients auraient toujours accès à un nombre suffisant d'autres fournisseurs sur l'ensemble des marchés en cause.

La Commission a donc examiné les effets de l'acquisition envisagée sur la concurrence au sein des marchés concernés. Elle est parvenue à la conclusion que l'opération envisagée ne posait pas de problèmes de concurrence en ce qui concerne les dispositifs de correction de la colonne vertébrale et de remplacement de l'épaule ainsi que les solutions pour la chirurgie cranio-maxillofaciale ('CMF') et les outils chirurgicaux électriques.

Toutefois, l'enquête a également montré que l'opération envisagée risquait d'entraver de manière significative le jeu d'une concurrence effective sur le marché des appareils utilisés en traumatologie dans plusieurs États membres.

Ces craintes reposent sur les parts de marché cumulées très élevées que détiendraient les entités qui fusionnent, sur le fait que les produits ont atteint un degré de maturité relativement élevé ainsi que sur la forte position de l'AO Foundation, association suisse très réputée, dirigée par des chirurgiens et qui a établi une relation exclusive avec Synthes.

Pour que l'opération envisagée n'entrave pas de manière significative une concurrence effective, Johnson & Johnson a proposé à la Commission de s'engager à céder l'intégralité de ses activités en matière de traumatologie dans l'EEE (espace économique européen).

Cette cession, qui élimine tout chevauchement dans le secteur des appareils utilisés en traumatologie et donc les problèmes de concurrence, a permis à la Commission d'autoriser l'opération.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...