Bourse > Ipsos > Ipsos : CA trimestriel pénalisé par les changes
IPSOSIPSOS IPS - FR0000073298IPS - FR0000073298
28.905 € -0.57 % Temps réel Euronext Paris
28.960 €Ouverture : -0.19 %Perf Ouverture : 28.960 €+ Haut : 28.520 €+ Bas :
29.070 €Clôture veille : 53 354Volume : +0.12 %Capi échangé : 1 284 M€Capi. :

Ipsos : CA trimestriel pénalisé par les changes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ipsos a dévoilé après Bourse un chiffre d'affaires de 343,3 millions d'euros au titre de son premier trimestre, en repli de 4,5% sur un an.

Dans le détail, les études marketing réalisées par l'institut de sondages ont généré 177,9 millions d'euros de revenus, en hausse de 1% en organique. Les études publicitaires ont pour leur part pesé pour 55,7 millions d'euros de chiffre d'affaires (+2% en organique).

Celui des études médias a en revanche reculé de 9% en organique à 30 millions d'euros, tandis que les études opinion et recherche sociale ont vu leurs revenus augmenter de 4% à 35,4 millions d'euros.

Enfin, le chiffre d'affaires des études pour la gestion de la relation client et de la relation salariée a crû de 4,5% à 44,3 millions d'euros.

Au total, la hausse des revenus sur la période a atteint 1,5% en organique.

Toutefois, à elles seules, les variations de change, dont Ipsos avait annoncé qu'elles auraient des conséquences sur les comptes de la société en 2014, au moins au cours du premier semestre, ont réduit le volume d'activité (exprimé en euros) de 5,5% dans la période considérée.

En outre, des effets de périmètre déjà mentionnés en 2013 ont réduit la base de comparaison de 0,5%.

Il reste que la marge opérationnelle du groupe est en ligne avec les objectifs d'amélioration annoncés pour l'ensemble de l'exercice en cours.

Le ratio d'endettement à 64% est qui plus est stable par rapport au 31 décembre 2013, sachant que la trésorerie libre générée par l'exploitation a progressé significativement au premier trimestre 2014 par rapport au premier trimestre précédent.

Concernant ses perspectives, Ipsos table sur une progression de la part des nouveaux services dans le chiffre d'affaires, à au moins 7% en 2014 et à 10% en 2015 après +5,4% l'an passé.

L'entreprise est donc en mesure de réitérer nos objectifs pour 2014, à savoir une croissance organique d'au moins 3% et une amélioration de la marge opérationnelle.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...