Bourse > Ipsen > Ipsen : En tête des hausses après la révision des objectifs
IPSENIPSEN IPN - FR0010259150IPN - FR0010259150
65.370 € +0.41 % Temps réel Euronext Paris
65.120 €Ouverture : +0.38 %Perf Ouverture : 65.890 €+ Haut : 64.880 €+ Bas :
65.100 €Clôture veille : 68 771Volume : +0.08 %Capi échangé : 5 451 M€Capi. :

Ipsen : En tête des hausses après la révision des objectifs

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ipsen gagne 3,3% ce matin après l'annonce de son chiffre d'affaires sur 9 mois. Le groupe publie un chiffre d'affaires des neuf premiers mois en hausse de 5% hors effets de changes, à 924,7 millions d'euros, tiré par les ventes de médecine de spécialité en hausse de 12,8% à 652,2 millions.

Les analystes de Bryan Garnier sont à l'achat sur la valeur. ' Malgré un consensus difficile, Ipsen a affiché une forte croissance des ventes de 5%, en ligne avec le consensus mais au-dessus de nos estimations '.

Les analystes soulignent que le chiffre d'affaires du 3ème trimestre a été tirée une fois de plus par les produits de médecine de spécialité (+14,9%, 72% du chiffre d'affaires), tandis que les soins primaires (-16%, 28% du chiffre d'affaires) a été négativement impacté par la baisse en France.

Les produits Dysport, qui a surperformé ce trimestre avec une croissance de 31%, et Somatuline (+14,9%) continuent d'alimenter la croissance de l'entreprise.

Les analystes de Bryan Garnier soulignent la légère hausse des prévisions. Pour l'année, Ipsen pense être en mesure d'atteindre (hors effets de change) une croissance de ses ventes de médecine de spécialité autour de 10%, une baisse de ses ventes de médecine générale d'environ 15% et une marge opérationnelle récurrente ajustée d'environ 15%.

Le groupe confirme en parallèle attendre une baisse de ses ventes en Médecine Générale d'environ -15% et un objectif 2012 de marge opérationnelle récurrente ajustée maintenu d'environ 15,0%.

Les analystes de Gilbert Dupont restent relativement prudents à court terme malgré cette bonne publication. Ils s'attendent à une tendances de fond inchangées sur la médecine générale (contexte de réduction des dépenses des Etats, déremboursement du Tanakan depuis le 01 mars 2012, mise en place d'un plan social, partenariat repoussé). Ils estiment également qu'il y a un manque de visibilité sur la médecine de spécialité et notamment dans l'hématologie.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...