Bourse > Ipsen > Ipsen : Dans le rouge sur la renégociation avec inspiration
IPSENIPSEN IPN - FR0010259150IPN - FR0010259150
64.190 € +1.52 % Temps réel Euronext Paris
63.240 €Ouverture : +1.50 %Perf Ouverture : 64.730 €+ Haut : 63.080 €+ Bas :
63.230 €Clôture veille : 129 188Volume : +0.15 %Capi échangé : 5 353 M€Capi. :

Ipsen : Dans le rouge sur la renégociation avec inspiration

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ipsen lâche 1,2% à 18,7 euros, après l'annonce de la renégociation de son partenariat stratégique avec Inspiration Biopharmaceuticals, sur deux produits en développement dans le domaine de l'hémophilie.

Le nouvel accord vise à mettre en place une structure effective dans laquelle Ipsen obtient les droits commerciaux sur des territoires clés pour l'OBI-1 et l'IB1001, dont Inspiration demeure responsable du développement au niveau mondial.

'Les termes de cette renégociation sont assez complexes mais in fine, Ipsen récupère de nombreux droits commerciaux sur OBI-1 et IB1001', résume Aurel BGC qui réaffirme son opinion 'acheter' et son objectif de cours de 27 euros.

Ainsi, Ipsen enregistrera les ventes d'OBI-1 et d'IB1001 en chiffre d'affaires et reversera des redevances. En contrepartie, Ipsen verse 30 millions de dollars à Inspiration à la signature et potentiellement 200 millions plus tard.

Les deux sociétés estiment que ce nouvel accord devrait permettre à Inspiration de lever des fonds auprès de tiers indépendants pour assurer ses besoins de financement jusqu'à une éventuelle augmentation de capital en 2013.

Dans le cadre de ce nouvel accord, Ipsen pourra nommer deux membres supplémentaires (sur un total de neuf) au conseil d'administration d'Inspiration. Par ailleurs, il s'est engagé à investir jusqu'à 20 millions de dollars dans Inspiration.

Pour Portzamparc, qui reste à 'conserver' sur Ipsen et fixe l'objectif de cours à 19 euros, cet accord est nécessaire pour préserver les droits du groupe pharmaceutique mais non suffisant pour offrir une visibilité sur le devenir du portefeuille de produits.

'Par ailleurs, les perspectives de développement de la société sont toujours suspendues à l'avenir de la médecine générale en France dont la cession/partenariat est toujours en discussion', indique-t-il.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...