Bourse > Intle plant.heveas > Intle plant.heveas : Vers un retournement du cycle du caoutchouc ?
INTLE PLANT.HEVEASINTLE PLANT.HEVEAS SIPH - FR0000036857SIPH - FR0000036857
46.350 € -0.41 % Temps réel Euronext Paris
46.540 €Ouverture : -0.41 %Perf Ouverture : 47.000 €+ Haut : 46.070 €+ Bas :
46.540 €Clôture veille : 6 039Volume : +0.12 %Capi échangé : 235 M€Capi. :

Intle plant.heveas : Vers un retournement du cycle du caoutchouc ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le résultat net part du groupe de la Société internationale des plantations d'hévéas (SIPH) a basculé dans le rouge en 2013 à hauteur de 35,2 millions d'euros (- 6,95 euros par action environ), contre un bénéfice de 20,7 millions un an plus tôt. Après une année difficile, le groupe évoque le “retournement du cycle du caoutchouc, actuellement dans un bas de cycle”. En 2014, le spécialiste du caoutchouc naturel dont Michelin contrôle 20% du capital vise une croissance de sa production de 5,7%.

En baisse de 10% depuis le début de l'année et de 53% sur trois ans, l'action SIPH ne réagit pas ce matin à 46 euros à la Bourse de Paris.

L'an dernier, 'le cours du caoutchouc a enregistré une baisse continue, à 3 dollars/kg début 2013 pour atteindre 2,3 dollars/kg (1,64 euro/kg) en fin d'année. La baisse exprimée en euros est amplifiée par la parité euro/dollars et représente - 27,5% sur 2013'.

De ce fait, le chiffre d'affaires de SIPH a baissé de 9% à 326,2 millions d'euros, la hausse des volumes vendus (+ 15,3% à 163.400 tonnes) étant noyée par une baisse des prix de ventes (- 21,1%).

Du côté du compte d'exploitation, une perte opérationnelle courante de 24,4 millions est constatée, contre + 44,1 millions en 2012. 'Hors application de l'IAS 41 sur les stocks et les plantations, le résultat opérationnel courant ressort à 44,1 millions d'euros contre 80,2 millions au 31 décembre 2012', précise SIPH.

Du côté du bilan, les fonds propres reviennent de 297,4 à 229,6 millions d'euros. L'endettement net, réduit à 31,5 millions, représente seulement 14% des capitaux propres.

Le dividende au titre de l'exercice 2013 sera réduit de 4 à 0,89 euro.

En effet, en guise de perspectives, SIPH mise sur un retournement. Certes, au 1er trimestre, le cours du caoutchouc reste bas à 1,98 dollar/kg en moyenne (1,44 euro/kg).

Mais le groupe estime que 'la reprise de la croissance de la consommation mondiale de caoutchouc est inéluctable à terme, du fait des besoins de la Chine (qui représente 38% en 2013) et des pays en voie de développement. Cette reprise aura un effet positif sur les cours.'

Cependant, SIPH vise toujours une production de 300.000 tonnes à un horizon de dix ans, dont les deux tiers reviendraient aux planteurs indépendants. 'Cette stratégie implique de poursuivre l'adaptation des capacités industrielles pour gérer ces volumes et améliorer les process d'usinage', explique SIPH, qui continue à rechercher de nouvelles terres en Afrique de l'Ouest.

En 2014, SIPH table sur une production en hausse de 5,7% à 170.000 tonnes, les investissements devant représenter environ 50 millions d'euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...