Bourse > Intle plant.heveas > Intle plant.heveas : Vers un alourdissement de la perte nette en 2014
INTLE PLANT.HEVEASINTLE PLANT.HEVEAS SIPH - FR0000036857SIPH - FR0000036857
46.350 € -0.41 % Temps réel Euronext Paris
46.540 €Ouverture : -0.41 %Perf Ouverture : 47.000 €+ Haut : 46.070 €+ Bas :
46.540 €Clôture veille : 6 039Volume : +0.12 %Capi échangé : 235 M€Capi. :

Intle plant.heveas : Vers un alourdissement de la perte nette en 2014

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Société Internationale de Plantations d'Hévéas (SIPH) a terminé son exercice 2014 sur un chiffre d'affaires en chute de 31,5% à 250,1 millions d'euros, dont - 30,5% pour le CA 'caoutchouc', qui revient à 226,7 millions. Le groupe a maintenu sa production de sève d'hévéa l'an dernier, mais la baisse des prix a provoqué celle des ventes. L'année 2014 devrait donc se solder par une perte nette presque doublée par rapport à celle de 2013. En 2015, SIPH entend augmenter fortement sa production après avoir abaissé son point mort.

Le spécialiste du caoutchouc naturel, dont les exploitations d'hévéas se concentrent en Afrique de l'Ouest, a produit l'an dernier presque la même quantité de matière première qu'en 2013 : 160.100 tonnes (- 0,4 %). Elle augmentait un peu au 4e trimestre (+ 4% à 48.400 tonnes).

L'an dernier, les achats extérieurs représentaient 55% de ce total, soit deux points de pourcentage de moins que l'an passé. Ils ont légèrement diminué en raison de l'arrêt de l'usine de Côte d'Ivoire pour des travaux d'extension. En revanche, la production en propre a progressé de 4%, à 72.200 tonnes (+ 4,2%).

Cependant, le prix de vente du caoutchouc (selon le cours de référence Sicom 20 du marché de Singapour) a commencé 2014 à 2,1 dollar/kg pour la finir à 1,5 dollar/kg. En moyenne, le prix de la matière première a chuté de 32,6% l'an dernier, soit en euros 1,28 euro/kg contre 1,90 euro/kg en 2013.

De ce fait, la performance opérationnelle du groupe sera pénalisée en 2014 et SIPH estime sa perte nette aux environs de 60 millions d'euros, ce qui tient également compte de dépréciations d'actifs. Soit près du double de la perte nette part du groupe de 2013 (35,2 millions d'euros).

La dette nette du groupe devrait par ailleurs augmenter de 30 millions d'euros. Pour mémoire, au 31 décembre 2013, l'endettement net s'établissait à 31,5 millions, soit 14% des fonds propres (et 20,7% à fin juin dernier).

Les comptes de 2014 sont attendus le 30 avril prochain.

En guise de perspectives pour 2015, SIPH indique que le cours du caoutchouc a continué de baisser en début d'année, tout en se stabilisant autour de 1,23 euro/kg actuellement.

'Malgré des signaux de reprise économique dans diverses régions du monde, et des symptômes d'infléchissement de la production dans le sud-est asiatique sous l'effet des cours bas, le marché n'a pas encore réagi, subissant également les effets de la chute drastique des cours du pétrole', prévient la direction.

Bref, si la croissance de l'offre s'annonce inférieure à celle de la demande cette année, la relative faiblesse de la reprise économique ne devrait pas empêcher les stocks accumulés de peser sur le marché.

Quoi qu'il en soit, SIPH compte augmenter sa production globale de 20% cette année, après avoir rationalisé sa structure et réduit son prix de revient. Certains investissements pourraient être décalés.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...