Bourse > Interparfums > Interparfums : Semestre mitigé, mais objectifs confirmés
INTERPARFUMSINTERPARFUMS ITP - FR0004024222ITP - FR0004024222
25.800 € -0.96 % Temps réel Euronext Paris
26.000 €Ouverture : -0.77 %Perf Ouverture : 26.000 €+ Haut : 25.550 €+ Bas :
26.050 €Clôture veille : 6 514Volume : +0.02 %Capi échangé : 914 M€Capi. :

Interparfums : Semestre mitigé, mais objectifs confirmés

tradingsat

(CercleFinance.com) - Interparfums a enregistré au 1er semestre des ventes de 147,1 millions d'euros, soit une hausse de 2% en données publiées, mais une baisse de 7% à devises constantes attribuée à l'effet de base défavorable induit par le lancement d'une première ligne Karl Lagerfeld l'an dernier. Le groupe évoque aussi 'un contexte économique mondial perturbé'. Les prévisions 2015 sont cependant confirmées, et les années suivantes devraient tirer parti de l'intégration de Rochas et de la licence Coach, estime le fabricant de parfums pour le compte de marques de luxe.

Pour mémoire, au 1er trimestre, la baisse du chiffre d'affaires à devises constantes était de 6,4%.

Durant la première moitié de l'année, la licence Jimmy Choo a affiché une croissance de 56% à 33,2 millions d'euros (grâce notamment à la ligne Jimmy Choo Man), suivie de Boucheron (+ 23% à 9,6 millions). Les autres licences (Van Cleef & Arpels, - 1% ; Montblanc, - 3% ; Repetto, - 4% ; Lanvin, - 6% ; Balmain, - 9%) se tassent quand Karl Lagerfeld chute de 57% à 5,5 millions et Paul Smith de 31% à 3,5 millions.

Par région, l'Amérique du Nord (+ 13%) est la région la plus dynamique, suivie par l'Asie qui ralentit (+ 7%), alors que l'Europe de l'Est (- 3%) et de l'Ouest (- 10%, notamment en raison de Karl Lafgerfeld) reculent.

Le PDG du groupe, Philippe Bénacin, reste cependant optimiste : 'le second semestre s'annonce plus favorable compte tenu de la bonne tenue des lignes leaders et du lancement de la ligne Jimmy Choo Illicit, ce qui nous permet de confirmer à nouveau notre objectif de chiffre d'affaires de 310 à 320 millions d'euros pour l'ensemble de l'exercice 2015'.

Les résultats correspondants à ces ventes, attendus le 9 septembre prochain, devraient témoigner d'une marge opérationnelle supérieure à 14% (hors traitement comptable de l'acquisition de la marque Rochas ; au S1 2014 : 13,9%). Sur l'ensemble de l'année, elle est toujours attendue entre 11 et 12% (en 2014 : 10,6%).

Avec l'intégration de Rochas et l'arrivée prochaine de Coach, le groupe table, en 2016 et en 2017, sur une accélération de la croissance.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...