Bourse > Interparfums > Interparfums : Perd 2,6% après ses comptes semestriels
INTERPARFUMSINTERPARFUMS ITP - FR0004024222ITP - FR0004024222
26.050 € +1.76 % Temps réel Euronext Paris
25.750 €Ouverture : +1.17 %Perf Ouverture : 26.100 €+ Haut : 25.700 €+ Bas :
25.600 €Clôture veille : 12 607Volume : +0.04 %Capi échangé : 922 M€Capi. :

Interparfums : Perd 2,6% après ses comptes semestriels

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Interparfums reculait ce midi de 2,6% à 23,1 euros, ce qui représente la 4e plus forte baisse de l'indice CAC PME, après la publication de comptes semestriels marqués par une fort recul des résultats. Les prévisions ont cependant été confirmées.

Le fabricant de parfums pour le compte de marques de luxe a terminé le premier semestre de son exercice 2014 sur un résultat net part du groupe en forte baisse de 60,9% à 13,8 millions d'euros, qui s'explique en bonne partie par une base de comparaison défavorable, avec la sortie du périmètre de la licence Burberry l'an dernier.

Sur la période, les ventes, déjà publiées, reculent de 34,2% à 143,9 millions d'euros, ce qui découle essentiellement du terme de la licence majeure Burberry, intervenu l'an dernier. A périmètre et changes comparables, les ventes ont progressé de 21%.

Le groupe évoque 'une excellente performance, portée, principalement, par le succès constant de la ligne Montblanc Legend, le lancement des lignes Montblanc Emblem et Karl Lagerfeld et la bonne tenue des parfums Lanvin.'

Le PDG Philippe Benacin se félicite du succès des lignes Montblanc et de la ligne Jimmy Choo Man”.

Le résultat opérationnel semestriel revient de 54,7 à 20 millions d'euros d'un semestre sur l'autre, là encore en raison des 'conditions de sortie favorables du contrat de licence Burberry au 31 mars 2013.' La marge opérationnelle tombe donc de 25 à 13,9% des ventes.

Du côté du bilan, la trésorerie nette recule de 10% à 199 millions d'euros.

En guise de perspectives pour l'ensemble de l'exercice 2014, Interparfums confirme la prévision antérieure d'une marge opérationnelle comprise entre 10 et 11%. En effet, 'le déploiement de la stratégie de développement du nouveau portefeuille de marques passe, notamment, par un renforcement significatif des dépenses de marketing et publicité sur le second semestre', indique le groupe.

L'objectif de CA annuel de 280 millions d'euros est également confirmé, indique la société, bien qu'il ne soit pas mentionné dans le communiqué.

Philippe Santi, le directeur général délégué, a déclaré que “la politique de développement engagée courant 2013 s'est traduite, sur le premier semestre 2014, par une croissance organique très largement supérieure à celle du marché mondial.”

Et il ajoute : “dans un marché en ralentissement, nous entendons maintenir notre stratégie de construction, adaptée à chacune des marques, et poursuivre notre croissance à moyen et long terme.”


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...