Bourse > Interparfums > Interparfums : Dépasse de nouveau son objectif de ventes
INTERPARFUMSINTERPARFUMS ITP - FR0004024222ITP - FR0004024222
27.600 € -0.72 % Temps réel Euronext Paris
27.800 €Ouverture : -0.72 %Perf Ouverture : 27.800 €+ Haut : 27.550 €+ Bas :
27.800 €Clôture veille : 8 030Volume : +0.02 %Capi échangé : 977 M€Capi. :

Interparfums : Dépasse de nouveau son objectif de ventes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Interparfums a terminé son exercice 2013 sur un chiffre d'affaires (CA) de 350,4 millions d'euros, contre 445,5 millions d'euros un an plus tôt, la licence Burberry (98,9 millions de ventes en 2013) ayant été reprise par son propriétaire en milieu d'année. Ce faisant, le fabricant de parfums pour le compte de marques de luxe dépasse son propre objectif, qui en date du 19 novembre 2013 était alors fixé entre 340 et 345 millions d'euros. Malgré un net rebond des dépenses publicitaires en fin d'année, la marge opérationnelle de l'exercice s'annonce toujours supérieure à 14%.

A périmètre comparable (hors Burberry), les ventes annuelles progressent de 19,3% à 251,5 millions (contre une prévision de 240 à 245 millions), taux ramené à 16,3% durant le seul 4e trimestre.

Sur l'année, la première licence en chiffre d'affaires, Lanvin, a crû de 7% à 64,9 millions.

Arrive ensuite Montblanc (+ 36% à 62,7 millions) grâce au 'succès large et croissant de la ligne masculine Montblanc Legend (40 millions d'euros), lancée en 2011 et désormais première ligne de parfums du groupe', précise la direction. Troisième à ce classement, Jimmy Choo (+ 36% à 54,6 millions), dont la ligne 'Flash' a été lancée en début d'année précède Van Cleef & Arpels (+ 8% à 19,2 millions), qui renoue avec la croissance en raison des 'débuts prometteurs de la ligne Rêve et la bonne tenue des lignes First et Collection Extraordinaire'.

Signalons aussi la première contribution, sur sept mois, des ventes de la nouvelle ligne Repetto, soit 9 millions d'euros et 'des performances très largement supérieures aux attentes en Europe et en Asie. En France, notamment, la ligne se classe parmi les grands succès de l'année (2e meilleur lancement féminin)'.

Par zone géographique enfin, la croissance des ventes à périmètre comparable a dépassé les 30% en France et aux Etats-Unis, quand en Amérique du Sud, en Asie et en Europe de l'Ouest, la croissance oscille entre 15 et 20 %.'

Le PDG du groupe, Philippe Bénacin, a déclaré à cette occasion qu''avec les parfums Lanvin, Montblanc et Jimmy Choo, nous disposons désormais d'un portefeuille de plusieurs marques à fort potentiel qui se renforcera encore avec le démarrage des parfums Balmain et Karl Lagerfeld prévu au printemps'.

Directeur général délégué, Philippe Santi rappelle que l'effort marketing et publicitaire a été 'renforcé' au second semestre de 2013. Il n'en estime pas moins que le résultat opérationnel, qui devrait avoisiner les 50 millions d'euros, présage toujours d'une marge opérationnelle 'exceptionnellement élevée supérieure à 14%.'

Au terme du premier semestre, le groupe tablait sur un CA annuel de 335 millions et un résultat opérationnel de 47 à 48 millions d'euros, soit une marge supérieure à 14%. Notons que durant la première moitié de l'exercice, le résultat opérationnel avait atteint 54,7 millions (soit une marge de 25%) en raison notamment de la fin de la licence Burberry et de moindres dépenses publicitaires afférentes.

Les comptes correspondants à ces ventes seront publiées le 12 mars avant Bourse.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...