Bourse > Interparfums > Interparfums : Bénéfice semestriel en hausse de 11%.
INTERPARFUMSINTERPARFUMS ITP - FR0004024222ITP - FR0004024222
30.050 € +0.23 % Temps réel Euronext Paris
29.980 €Ouverture : +0.23 %Perf Ouverture : 30.350 €+ Haut : 29.770 €+ Bas :
29.980 €Clôture veille : 15 306Volume : +0.04 %Capi échangé : 1 064 M€Capi. :

Interparfums : Bénéfice semestriel en hausse de 11%.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du 1er semestre de son exercice 2012, Interparfums a dégagé un résultat net part du groupe en hausse de 11% de 18,9 millions d'euros (environ 0,86 euro par action). Le groupe, qui va “perdre” sa principale licence Burberry contre environ 200 millions d'euros en fin d'année, rappelle qu'il va étudier “sans urgence” des acquisitions éventuelles.

En Bourse de Paris, l'action Interparfums se tasse de 0,4% à 18 euros ce matin quelques minutes après une ouverture en hausse à 18,5 euros.

Notons que le groupe de luxe britannique Burberry vient de lancer un avertissement sur ses résultats, évoquant un 'environnement externe plus difficile' et faisant état de ventes à magasins comparables sans croissance organique ces dix dernières semaines. Il a réduit ses prévisions de résultats dans la bas de la fourchette précédemment indiquée. Le titre chute de plus de 16% à Londres.

Sur la période, le fabricant de parfums pour le compte de marques de luxe a réalisé un ca de 208,9 millions, en hausse de 28%. Le groupe souligne le 'succès croissant des parfums Montblanc,Jimmy Choo et Boucheron notamment, et amplifiée par un effet devise favorable'.

Du côté du compte d'exploitation, le résultat opérationnel augmente nettement moins vite, de 12%, à 29,2 millions d'euros. La marge correspondante a donc reculé en un an de 16 à 14%.

Le groupe évoque, dans le cadre d'un marché des parfums et cosmétiques 'toujours très compétitif', 'une politique d'échantillonnage plus importante et un effet mix légèrement défavorable'.

Les dépenses marketing du semestre ont atteint 44 millions d'euros.

Du côté du bilan, le groupe fait état, au 30 juin dernier, de fonds propres de 227,6 millions d'euros (la capitalisation boursière parisienne étant proche de 400 millions d'euros) et d'une position de trésorerie nette de neuf millions d'euros.

'A l'aube d'une nouvelle étape, Interparfums se trouve dans une situation idéale pour poursuivre une croissance soutenue, les dernières marques intégrées dans le portefeuille a ichant d'excellentes performances, bien au-delà des business plan initiaux', a déclaré le PDG Philippe Bénacin.

Rappelons que le groupe de luxe britannique Burberry a décidé de reprendre la licence parfums et cosmétiques qu'il avait confié au groupe au 1er janvier 2013, moyennant un paiement qui devrait être de l'ordre de 200 millions d'euros. Au 1er semestre, les ventes de Burberry représentaient 103,4 millions d'euros, soit 49,5% de celles du groupe.

Le directeur général délégué Philippe Santi ajoute qu'“Interparfums disposera par ailleurs de moyens substantiels pour mener une ou plusieurs acquisitions de marques, en propre ou en licence, grâce, début 2013, à une trésorerie proche de 200 millions d'euros.”

“Dans ce contexte, les possibilités de croissance externe seront étudiées sans urgence, dans une volonté de qualité et d'homogénéité de notre portefeuille”, indique-t-il.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...