Bourse > Inside secure > Inside secure : Nouveau patron, Natixis toujours à l'achat
INSIDE SECUREINSIDE SECURE INSD - FR0010291245INSD - FR0010291245
2.370 € -1.25 % Temps réel Euronext Paris
2.370 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 2.390 €+ Haut : 2.320 €+ Bas :
2.400 €Clôture veille : 191 936Volume : +0.45 %Capi échangé : 102 M€Capi. :

Inside secure : Nouveau patron, Natixis toujours à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Natixis salue la nomination d'un nouveau patron opérationnel à la 'réputation excellente' à la tête d'Inside Secure en la personne d'Amedeo D'Angelo. Estimant le titre 'au tapis' alors que la transformation du groupe de composants et de logiciels de sécurité est en cours, les analystes confirment leur objectif de 3,5 euros sur l'action.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 rebondit de 2,5% ce matin, l'action Inside Secure prend 3,5% à 1,5 euro.

Ainsi donc, Rémy de Tonnac cède la place à un nouveau venu à la présidence du directoire : Amedeo D'Angelo, qui a effectué les 12 premières années de sa carrière dans le secteur des semi-conducteurs, chez AMD (Advanced Micro Devices), puis chez Samsung en tant que responsable des opérations européennes. Il a ensuite exercé diverses fonctions, par exemple en tant que président de Gemplus Cartes International, aujourd'hui Gemalto, et en qualité de directeur général d'Ingenico - juste avant l'actuel tenant du titre, Philippe Lazare.

Natixis souligne la 'réputation excellente' de M. D'Angelo et estime qu''il devrait, selon nous, accélérer la transformation entamée'. Le bureau d'études rappelle que Rémy de Tonnac avait initié la transition depuis une activité très centrée sur la “sécurité hardware” (c'est-à-dire des matériels) vers la “sécurité software” (logicielle), avec par exemple les acquisitions d'ESS et de Metaforic.

“Les gains de contrats récents dans la sécurité dématérialisée montraient que le groupe était sur la bonne voie. Nous ne pouvons interpréter ce changement que par une volonté d'accélérer cette stratégie de transformation”, commentent les spécialistes, qui n'excluent pas des restructurations et/ou des acquisitions.

'Avec une valorisation toujours au tapis (0,4 fois le chiffre d'affaires), l'arrivée d'Amedeo D'Angelo, dont la réputation est excellente au sein de la communauté financière, pourrait être un catalyseur à court terme, même si des questions sur les changements qu'il pourrait opérer se posent', pronostique Natixis.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...