Bourse > Innate pharma > Innate pharma : Une action toujours "profondément sous-valorisée"
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
14.100 € +3.45 % Temps réel Euronext Paris
13.690 €Ouverture : +2.99 %Perf Ouverture : 14.100 €+ Haut : 13.690 €+ Bas :
13.630 €Clôture veille : 336 138Volume : +0.62 %Capi échangé : 760 M€Capi. :

Innate pharma : Une action toujours "profondément sous-valorisée"

Innate PharmaInnate Pharma

(Tradingsat.com) - Avec un bond de 35% depuis le début du mois de novembre, l’action Innate Pharma connaît depuis deux semaines un net regain d’intérêt, largement lié à la récente publication des données de phase I/II de la combinaison de Lirilumab, le produit le plus avancé de la société de biotechnologie, avec l'anti-cancéreux Opdivo de Bristol-Myers Squibb, dans le cancer de la tête et du cou.

Pour Mickael Chane-Du, analyste pharma/biotech chez Bryan Garnier, les données dévoilées constituent "une belle preuve de concept". "Elles ont montré une tendance à davantage de régression tumorale, et ces régressions tumorales pourraient être également plus profondes" qu’avec la monothérapie Opdivo, fait-il remarquer.

De premiers résultats donc "très encourageants" selon lui dans la mesure aussi où le cancer de la tête et du cou est une indication considérée comme difficile pour les immunothérapies, et pour laquelle les attentes n’étaient donc pas très élevées. Ainsi, Mickael Chane-Du pense que "le consensus devraient progressivement intégrer le cancer de la tête et du coup dans ses chiffres".

L’analyste, qui vient de confirmer sa recommandation d’ "Achat" sur Innate Pharma avec un objectif de cours de 23 euros, attend aussi "beaucoup d’autres choses" susceptibles de doper le cours de l’action dans les prochaines semaines ou les prochains mois.

A commencer par des données de phase 1 dans le cancer de l’ovaire pour le deuxième produit le plus avancé d’Innate Pharma, monalizumab, qui doivent être dévoilées au 28ème symposium EORTC-NCI-AACR sur "Molecular Targets and Cancer Therapeutics" qui aura lieu du 29 novembre au 2 décembre.

Des données de tolérance et d’activité sur la phase d’escalade de dose d’un essai de Ph. I/II testant le produit en monothérapie chez des patients atteints d’un cancer de l’ovaire de grade élevé doivent y être dévoilées.

Troisièmement, "peut-être au premier semestre 2017 ou plus tard dans le courant de l’année prochaine, je pense que Bristol-Myers Squibb annoncera le lancement d’une étude clinique de phase III sur la combinaison Lirilumab + Opdivo", estime Mickael Chane-Du.

Quatrième catalyseur potentiel, un peu plus lointain, l’analyste anticipe lors du congrès de l’ASCO de juin prochain de nouvelles données pour Lirilumab + Opdivo, "peut-être un suivi de l’étude dans le cancer de la tête et du coup, mais aussi dans d’autres types de tumeurs, solides ou liquides".

Enfin, la société devrait également publier des données de Phase II pour Lirilumab en monothérapie dans le cadre du traitement de maintenance de la leucémie aigue myéloïde. "Je suis assez confiant sur l’issue de cet essai sur la base de précédents résultats de Phase I, du rationnel scientifique derrière l’étude, etc", explique Mickael Chane-Du.

Autant d’éléments qui font dire à l'analyste que l’action Innate Pharma est encore "profondément sous-valorisée" en dépit de son récent rally boursier.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...